Accueil Politique S’ils savaient….

S’ils savaient….

sans vous rien ne se fera

Ils prétendent gouverner…….
Ils ont humilié les plus fragiles, anéanti les plus faibles, piétiné nos libertés, foulé aux bottes tous nos cris de douleur et repoussé l’horizon de la félicité.

Ils nous ont frappés, frappés et encore frappés.
Ils ont frappé, éborgné, violenté, molesté nos corps déjà meurtris par la misère nourrie de leurs restes comme pitance et la rue pour domicile fixe.
Ils nous ont assignés à résidence, enfermés. Confinés disent-ils……
Ils ont transformé nos logis en prison nous autorisant seulement à nous rendre dans des ergastules afin de pourvoir à leur bien-être. Produire, produire, et encore produire pour cette sacrosainte croissance qui nous étouffe.
Ils ont bâillonné nos mères, nos pères, nos enfants, nous brutalisant à coups de boutoir dans le ventre pour tuer l’embryon de toute contestation.
Ils nous ont éparpillés socialement, physiquement, affectivement, mentalement, distanciation sociale disent-ils….
Ils nous ont divisés, isolés, ghettoïsés, érigeant chacun de nous en possible ennemi de la vie.
Ils nous infantilisent, nous affament, nous assoiffent, jusqu’à venir tête baissée, échine courbée et main tendue leur quémander une bulle d’oxygène.
Ils dansent maintenant sur nos tombes avec pour flambeau l’incandescence des flammes dévastatrices de toutes ces énergies qu’ils ont jugées non essentielles…
Ils servent les possédants, ceux qui leur ressemblent tant, et blâment les plus humbles et méritants, ceux qui nous ressemblent tant…les honnêtes gens.
Ils ont sacrifié sur l’autel de leurs certitudes et de leur dédain, les artistes, les artisans, les petits commerçants, et travailleurs indépendants, leur jetant en lot de consolation quelques provendes le plus souvent inaccessibles.

Ils, ils, ils, mais qui sont-ils ?

Ils… sont ces bons petits soldats d’un système de plus en plus liberticide, oppressant, avilissant, asservissant, humiliant, inhumain.
Ils… sont ceux qui de manière cyclique frappent à nos portes courtiser nos suffrages et nous promettre une fois de plus des lendemains meilleurs.
Ils… sont ces mêmes à tous se ressembler une fois enfilé l’habit doré du pouvoir.
Ils… sont ces premiers de la classe, ces premiers de cordées, qui nous assènent leur pseudo science dans le but de nous abrutir et mieux nous soumettre.
Ils… sont ces prétendus enfants de la Patrie qui oublient qu’ils doivent son édification aux sacrifices des mères et des pères, de ceux qui désespérément frappent aux frontières fuyant la guerre en quête d’un droit de vivre.
Ils… sont ces aventuriers du pouvoir, sourds, aveugles, muets devant le gargouillement des ventres affamés qui bravent les flots pour n’y trouver que le goût de cette eau salée qui sera leur ultime saveur.
Ils… sont ceux qui pour nous contraindre au nom d’une pseudo-pandémie, agitent l’ombre et cachent la lumière.

Emplis de leur suffisance, ils nous ignorent…

Ils ignorent que nous sommes ceux qui disent non à l’ombre et que le salut du monde dépend de nous.
Ils ignorent que la terre a besoin de n’importe lequel d’entre ses enfants.
Ils ignorent l’incroyable force qui nous anime, comment nous savons nous battre et de quoi nous sommes capables…ensemble…unis.
Ils ignorent que nous n’avons rien oublié, que nous n’allons rien oublier, même s’ils continuent à cacher leurs crimes.
Ils ignorent que la douleur est notre compagne et que nos larmes n’expriment que la douceur de l’espoir.
Ils ignorent nos capacités de résistance aux situations les plus effroyables et combien nous sommes résilients.
Ils ignorent que nous serons leurs juges au tribunal de l’histoire, et la vérité leur bourreau.

Ils ignorent.
Ils ignorent.

Ils ignorent jusqu’à ignorer que certaines colères ne peuvent être trop longtemps contenues…

Ils ignorent tout de nous.
Ils nous ignorent.

Jeff Lafontaine
20/11/20

Charger d'autres écrits dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Le plan d’urgence est prêt

Les édiles étaient réunis samedi dernier à l’hôtel de Région pour une réunion d&rsqu…