Accueil Culture Défaire le schoelchérisme et respecter Schoelcher

Défaire le schoelchérisme et respecter Schoelcher

chamoiseau

Bien triste.

1 – L’ennemi ce n’est pas Victor Schoelcher, mais le Schoelchérisme.
Face à esclavage dans nos pays, Schoelcher a sauvé l’honneur de la France (contre la France elle-même) par l’intransigeance de ses luttes. La récupération politicienne de son combat par l’idéologie assimilationniste, le schoelchérisme, visera à occulter la résistance incessante des esclaves, à nier leurs héroïsmes divers, et à magnifier une France abolitionniste généreuse. Il faut défaire le schoelchérisme et respecter Schoelcher.

2 – Le schoelchérisme a semé du Schoelcher dans tout l’espace martiniquais, à coups de statues et de dénominations. Conquérant génocideur et esclavagiste impériale trônent en place d’honneur dans notre ville capitale. Césaire n’a jamais voulu les enlever de Fort-de-France. Son argument était de ne pas effacer une réalité historique dont nous devons avoir conscience pour mieux la problématiser. Mais du point de vue symbolique, le rééquilibrage n’est toujours pas effectué. Ni en panneaux d’explication pédagogique ni en élévations centrales et signifiantes.

3 – La nuit politique qui pèse sur la Martinique s’accompagne d’une absence de pensée politique des plus préoccupantes. Des ferveurs et des énergies se retrouvent à la dérive.

Patrick CHAMOISEAU

Charger d'autres écrits dans Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le MIM : se maintenir au pouvoir le plus longtemps

Max Dufrenot, qui a côtoyé et qui connait très bien Alfred Marie-Jeanne, s’adresse au RMC …