ATV Les martiniquais demandent des comptes

1 août 2019

Actualités, Culture, Société

ATV Les martiniquais demandent des comptes

Madame la présidente de l’association « Médias des iles », veuillez trouver ci-dessous la lettre ouverte que je rends publique.

Madame la présidente
Créée en Martinique en 1993, et j’en suis un des fondateurs, ATV est une chaîne de télévision locale privée qui, en 25 ans, s’est imposée dans le paysage audiovisuel Antillo-Guyanais comme un média de référence, et une alternative parmi d’autres notamment à la chaîne du service public.
L’objectif était avant tout d’être complémentaire, de faire la différence grâce à des programmes innovants ancrés dans la proximité, avec une vraie identité, mais surtout permettre à des cadres antillais de travailler à sa conduite et à son développement.
En 25 ans d’existence, Antilles Télévision a connu bien des situations délicates, mais cette fois, les 70 salariés de la chaîne ATV parlent d’une seule voix et créent l’association « Médias des Îles », portée par une opération dite « 10 jours, 10 euros ». L’objectif étant de récolter 350.000 euros pour sauver le média, de prendre part à son développement et d’être présent au capital de l’entreprise, les repreneurs couvrant 65% du capital, et l’association 35% du budget.

En effet, il devait s’agir d’une télévision qui appartiendrait en partie à ses salariés et voire même à ses propres téléspectateurs. Les Antillo-Guyanais y ont cru, ils ont joué le jeu et ainsi, près de 700. 000 euros ont été récoltés. Il est important de souligner que c’est pour ces raisons uniquement qu’ils y ont porté leur contribution.

Qu’en est-il depuis ?
Madame la présidente, je dois tout d’abord vous féliciter pour avoir pris les bonnes décisions au bon moment, notamment quant à la valorisation des fonds mis à disposition pour sauver l’entreprise, ce qui, à mon avis, a déjoué la véritable tentative de hold-up sur le sens de la solidarité et de la générosité des martiniquais. Mais force est de constater que nous sommes aujourd’hui face à un non-respect des engagements pris avec cette même population, ainsi qu’avec celles de Guadeloupe et de Guyane.
C’est vrai que, dans nos pays, nous sommes dans une ambiance globale de « i bon kon sa », qui relève de la léthargie et du renoncement.
Cependant, le pionnier que je suis dans ce projet de télévision depuis 25 ans demande aujourd’hui de la clarification.
Je suis très inquiet de la tournure que prennent les choses. Selon les informations qui me remontent, d’autres tentatives encore plus perverses et je dirais même au bord de l’escroquerie, semblent être en cours et, plus grave encore, avec des relents de propos irrespectueux voire même parfois, avec un fond raciste.

Madame la présidente, il faut lever le doute.
Comme un grand nombre de Martiniquais, Guadeloupéens, Guyanais, j’ai personnellement engagé mon nom, ma crédibilité et des moyens pour participer à la réussite de ce projet ATV qui était devenu en quelque sorte une « cause nationale ». C’est à ce titre que, légitimement, j’estime indispensable que des comptes me soient rendus, ainsi qu’à toutes ces personnes qui ont voulu sauver LEUR télévision.
Madame la présidente, je souhaiterais savoir :

  • • Si les 300.000 € promis par les représentants du « Groupe Magin » ont bien été versés et surtout à quelle date ?
  • • Et qu’en est-il du compte courant ?
  • • Qu’en est-il des « 500.000 € » du groupe VIA : Numéraire ? ou industrie ?
  • • Quel est le rôle précis de Monsieur Xavier Magin dans l’organigramme de la Télévision ?
  • • Quelle est la répartition exacte du capital entre lesdits repreneurs et l’association « Médias des îles » ?
  • • Les comptes, dans leur partie obligatoire, ont-ils été publiés ?
  • • Puis-je en avoir connaissance ?
  • • Quel est le montant exact des fonds récoltés ?
  • • Quelle utilisation a été faite de cet argent ?
  • • Quelle est la place de l’association « Médias des îles » dans le capital de VIA ATV ?
  • • Les martiniquais qui ont apporté leur contribution sont-ils tous membres de l’association ?
  • • L’assemblée générale de l’association « Médias des îles » a-t- elle été tenue ?
  • • Quels sont nominativement les membres du conseil d’administration de l’association « Médias des îles » ?

Enfin, je ne vous cacherai pas mon inquiétude quant à la gestion actuelle de l’entreprise, tant par le mode que par les critères de recrutement des nouveaux « cadres », qui sont d’une grande incompétence en termes de métiers de la télévision. De plus, je crains que le style actuel de management, nourri une fois de plus par des intérêts purement personnels, soit pire que celui qui a conduit ATV depuis 2003 à une série déplorable de dépôts de bilan.

Et pour tous ceux qui s’inquiétaient de mon silence, qu’ils sachent que je ne suis pas dupe. Je voulais éviter que mon intervention n’entraine la sortie d’ATV du redressement judiciaire et ainsi ne mette en difficulté le personnel. Maintenant que l’entreprise est officiellement sortie du RJ, il est désormais hors de question que je sois complice de tels agissements. Cela serait pour moi « un crime de plus contre la Martinique ». Il faut que certains cessent de penser qu’ils peuvent toujours impunément insulter notre intelligence.

Le but final est que, désormais, s’ouvre une nouvelle ère, affranchie de toutes les formes de complexes : Travailler ensemble à la réussite d’un projet pérenne, acteur de développement social, économique et culturel pour toute la diaspora Antillo-Guyanaise. Un projet innovant, créateur d’emplois et de richesse, où ces contributeurs qui ont permis le sauvetage de cette entreprise trouvent leur véritable place et soient considérés comme les acteurs principaux de son sauvetage.

Je vous remercie par avance des réponses que vous ne manquerez pas de m’apporter et soyez assurée, madame, de mon soutien sans faille dans votre difficile tâche.
Recevez mes cordiales salutations.
Joslyn Vautor

À propos de evolutionmartinique

Ce blog résulte d’une volonté partagée de ses auteurs d’informer le plus objectivement possible ses lecteurs sans concession, sans langue de bois, sans assujettissement politiques, sans tabou en portant un regard critique et constructif sur notre société, ceux qui la dirigent ou qui font son actualité. Nos principes découlent des valeurs qui nous animent : Ouverture : Indépendance : Liberté : Tolérance et Respect : Le contenu reflète les idées de leurs auteurs dans le respect de chacun, mais aussi de la loi, Une condition impérative s’applique à tous, c’est de de respecter les règles élémentaires de la civilité : les propos injurieux ou outranciers sont évidemment à proscrire. Un modérateur sera chargé de veiller à ce principe incontournable.

Voir tous les articles de evolutionmartinique

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus