En quoi Alfred Marie- Jeanne serait-il fou?

En quoi Alfred Marie- Jeanne serait-il fou?

Ce lien fait entre l’âge d’Alfred Marie Jeanne et ses facultés mentales et intellectuelles est inacceptable et injurieux. L’âge est synonyme d’expérience, de sagesse de maturité et de plus le respect des aînés est une exigence d’une société solidaire.
L’âge d’Alfred Marie Jeanne même élevé ne saurait faire de lui un aliéné mental. Nombreux sont ceux dans le monde politique qui parfois plus âgés que lui sont restés lucides jusqu’à leur dernier souffle. ( Castro, ALIKER , Mandela… )
Ce qualificatif de  » papy fou » est une humiliation à l’endroit d’autres personnes au grand âge. Le vieillissement ineluctable de notre population devrait plutôt nous inciter à plus de considération envers ces aînés, fussent ils des présidents d’exécutif avec leurs particularités caractérielles.

Alfred Marie Jeanne agit en pleine conscience fidèle et en totale cohérence avec son projet idéologique. Ca serait une vraie folie que de croire que c’est à l’Assemblée nationale qu’Alfred Marie Jeanne porterait cette revendication, il la met en œuvre ici en Martinique. En utilisant pour ce faire toutes les opportunités qui s’offrent à lui:
– la stratégie de non utilisation des fonds européens,
– le test fait sur notre capacité de résistance avec l’augmentation du prix de l’essence,
– la posture autoritaire et inflexible devant la contestation,
– la communication budgétaire sous forme unique de présentation de dépenses sans explications sur la hiérarchisation des choix, parce que c’est lui seul qui les fait,
– sa pratique de constitution de matelas financier pour dit-il  » si an ka »
– le traitement réservé aux élus de l’assemblée et particulièrement au président,
– l’illégalité flagrante dans laquelle il agit dans les réunions pleinières de l’assemblée,
– l’organisation de sa propagande politique quotidienne sur ses supports de communication (deux radios, APAL et RLDM, un journal ASSE PLERE AN NOU LITE, qui est distribué au porte à porte par des militants, une série d’intervenants sur les réseaux sociaux qui dégainent au quart de tour, des réunions mensuelles de compte rendu de son activité….).

En fait une insidieuse organisation du chaos social et de contrôle de la contestation, par une pression économique et fiscale de plus en plus étouffantes sur les martiniquais qu’il considère comme des consommateurs futiles, des enfants gâtés, des nantis à qui il veut imposer son choix de société .
Loin d’une douce folie, un vrai projet.

Qui sont les fous?
Tout comme Samot, Cesaire, Darsières, Alfred Marie Jeanne est un homme connu, et meme reconnu. Il est engagé en politique depuis 1971, et a brigué avec succès les plus hautes fonctions électives. Il a présidé durant deux mandats à la destinée de la région Martinique après y avoir lui même siégé.
Grande figure de la politique c’est en pleine conscience qu’ils ont décidé de lui renouveler leur confiance.
On aura beau parler d’alliance scabreuse, de ceci ou cela, les électeurs de droite courtisés par les deux camps ont décidé aussi de lui faire confiance.
Quand bien même il y aurait quelques déçus, les martiniquais ont choisi et comme on le sait « choisir c’est renoncer ».

Jusqu’à ce jour toutes les décisions de la CTM sont prises sans que nul ne manifeste de mécontentement autrement que par quelques escarmouches sur le réseaux sociaux, des interventions médiatiques traditionnelles, une ou deux opérations « Molokoï », et bien entendu le récent conflit des transporteurs.
La folie ne résiderait elle pas aussi dans le fait de croire qu’Alfred Marie Jeanne n’aurait pas le soutien de la majorité des martiniquais?
À ce jour aucune posture n’entame cette confiance, aucun discours ne séduit ceux qui doutent, aucune force ne rassemble ceux qui contestent Alfred Marie Jeanne.
Si opposition il y a elle ne peut se résumer à de la rancoeur, de la mauvaise foi, du manque d’objectivité ou de l’amertume.

Un pays politique en mode  » On/Off « 
Les stratégies de conquêtes électorales ont ossifiés les partis politiques dans des alliances de la droite la plus réactionnaire à l’extrême gauche la plus molle. Elles ont ainsi nourri une bipolarisation de la vie politique offrant un bol d’oxygène au Front National dont on s’étonne aujourd’hui en Martinique de la percée, de la banalisation de son discours et de l’audace de son affichage public sans complexe.
Les conséquences de cette bipolarisation font que d’une part le MIM, voire Alfred Marie jeanne, porte seul le projet BPAC et que de l’autre côté le PPM, par Serge Letchimy et un ou deux de ses ténors, incarnent dans EPMN la controverse.
C’est ainsi qu’on sort d’une opposition de projets pour se retrouver dans une réductrice opposition de personnes qui asphyxie et met sous contrôle ce qui pourrait constituer la relève du paysage politique martiniquais, les Nella, Gratt,Nilor, Mondesir, Gaudoux, Chomet , ……

Quelle posture pour une opposition?
Une opposition pour qu’elle rassemble et fédère doit reposer sur un véritable projet, sur une vision différente, sur d’autres solutions de résolution et dans tous les cas sur une alternative crédible à l’existant.
Une opposition pourrait-elle être autre chose que de l’affichage de positions via des communiqués, quelques villipendages sur les réseaux sociaux et autres déclarations médiatiques qui donnent plus l’impression d’une réaction épidermique de désaccord qu’une véritable stratégie de riposte et de contestation organisée?
Une opposition ne serait-elle pas avant tout et surtout un travail de proximité?
Un devoir d’éclairage des consciences par une démarche pédagogique d’explication des enjeux.
En effet combien sommes-nous à savoir les soubassements des dossiers Albioma, transport, essence, budget de la CTM, Madivial , lycée de transit….

Les orientations et les choix faits par cette gouvernance sont contestables. La vision du projet d’Alfred Marie Jeanne pour la Martinique n’est pas celle d’une Martinique prête à relever les défis du développement, de manière autonome et audacieuse.
Toutefois cela ne saurait suffire de le traiter de « papy fou » ou de « petit père Alfred », encore moins d’inonder les réseaux sociaux de « fèy tounen » pour construire l’alternative indispensable.

jeff Lafontaine

, , , ,

À propos de evolutionmartinique

Ce blog résulte d’une volonté partagée de ses auteurs d’informer le plus objectivement possible ses lecteurs sans concession, sans langue de bois, sans assujettissement politiques, sans tabou en portant un regard critique et constructif sur notre société, ceux qui la dirigent ou qui font son actualité. Nos principes découlent des valeurs qui nous animent : Ouverture : Indépendance : Liberté : Tolérance et Respect : Le contenu reflète les idées de leurs auteurs dans le respect de chacun, mais aussi de la loi, Une condition impérative s’applique à tous, c’est de de respecter les règles élémentaires de la civilité : les propos injurieux ou outranciers sont évidemment à proscrire. Un modérateur sera chargé de veiller à ce principe incontournable.

Voir tous les articles de evolutionmartinique

9 Réponses à “En quoi Alfred Marie- Jeanne serait-il fou?”

  1. Stefan Dit :

    La plus grande menace contre la République et le vivre-ensemble ne vient pas de l’extreme droite mais bien du président islamo-NAZI Benoit Hamon. Benoit Hamon, islamo-gauchiste affirmé et proche de la mouvance suprémaciste blanche incarnée par Alain Soral, Julien Rochedy, Hervé Ryssen, Richard Spencer ou encore Amine Mojito a ré-affirmé son soutien à l’idée de « camps de la mort » dans le but de GAZER 6 MILLIONS DE JUIFS afin d’assurer la transition énergétique. Ce même Benoit Hamon, grand ami de Swagg Man et de son groupe de black métal satanico-nazi SEWER, a déclaré vouloir instaurer un « Quatrième Reich » pour « en finir avec la République Judéo-Maçonnique ». Un tel complotisme antisémite dans une élection présidentielle c’est du JAMAIS VU ! En outre, Benoit Hamon est un ancien membre de la CIA, pro-Russe et pro-Bachar Al Assad qui veut « exterminer les vermines d’Israel » selon une interview donnée sur son site officiel. Benoit Hamon est également un grand ami du groupe de black métal sataniste SEWER qui a produit des albums tels que NECROPEDOSADOMASO !!! Cherchez « SEWER NecroPedoSadoMaso Hamon » dans Google vous ne serez pas déçu !! Voter pour Hamon c’est voter pour le terrorisme, le death métal satanique, le sexe sur animaux, le Bataclan et la haine du JUIF !!!! Un génocide programmé par cette racaille haineuse et islamo-nazi qu’est BENOIT HAMON !!! Le sang des enfants juifs tués par Bachar Al Assad avec la complicité de Trump, Hamon, Poutine et Amine Mojito !!!! Benoit Hamon, Adolf Hitler, CIA, NecroPedoSadoMaso… même combat raciste et haineux… et ANTISÉMITE !!! Une seule solution, voter EMMANUEL MACRON !!!§

    f1a3

    Répondre

  2. Claracita Dit :

    Le seul vrai indépendantiste sincère et sans complaisance aucune que je connaisse s’appelle Robert SAE.

    Répondre

  3. José Dit :

    AMJ est un papy fou au sens politique du terme.La médecine emploie un autre terme pour désigner les personnesdegradage qui commencent à perdre leurs facultés mentales.Merci dond à Mr Lafontaine de nous rappeler que AMJ à toutes ses facultés ce dont nous ne doutions pas un instant.Il faut donc donner une signification politique au terme papy fou .Pour MrLafontaine AMJ est en train de tester notre capacité à être indepandants’C'est la raison pour laquelle il s’est proclamé ,comme François Hollande l’est pour les français,président de tous les martiniquais ét à ce titre il a le comportement du chef d.un pays indepandant.Il peut donc louer un avion privé en notre nom pour se rendre à Cuba aux obsèques deCastro,Mme Ségolène Royal représentant les francais.Il peut impunément s’asseoir sur l’avis d’une chambre régionale des comptes d’un pays étranger et meme de faire la leçon au président dans la cour des comptes d’un pays étranger qui n’a pas à s’immiscer dans les affaires du peuple martiniquais.Ce comportement est tout symplement diabolique,machiavélique ou chizophrenique Mr Lafontaine.A vous de choisir le terme adéquat qui n’a rien à voir avec l’âge du capitaine .

    Répondre

  4. guy marian Dit :

    guys.marian@wanadoo.fr

    je partage cette analyse en ce sens que le comportement de AMJ n’est que l’expression de sa vision de l’INDEPENDANCE
    Par contre cela signifie aussi que la conscience politique du MARTINIQUAIS n’existe pas même
    les indépendantistes ne savent pas ou ils vont et comment Organiser cette MARTINIQUE
    Que n’ont ils pas cherche à avoir des MAIRES partageant une vision INDEPENDANTISTE ;à minima AUTONOMISTE du pays en une ORGANISATION de pays plus réfléchie
    Ceci dans des domaines comme:LE TRANSPORT.LA SANTE. LA PECHE .L’ AGRICULTURE….
    Au lieu de tout cela ces politiques sont à la traine des 2 IRREFLECHIS sans véritable conscience
    A cela vient s’ajouter des… JOURNALISTES et des…. INTELLECTUELS silencieux quant aux enjeux de la MARTINIQUE de demain il n’y a aucun éclairage du peuple par des écrits ou des prises de positions éclairantes
    Aucune émission radio ou télévisée n’est orientée vers une réflexion ou un début de prise de conscience du monde MARTINIQUAIS de demain
    Je pense en disant cela à ces émissions du VENDREDI soir sur nos CELEBRES chaines locales ou l’on soliloque sans chercher à éclaire la population
    A quand ….demain une prise de conscience de la réalité d’une vraie espérance pour ce peuple martiniquais…..

    Répondre

  5. Yvette Ebion Dit :

    Je ne suis pas d’accord l’âge n’est pas synonyme d’expérience de sagesse de maturité Chez les personnes âgées il y a de tout comme chez les autres et si on veut du respect il faut respecter les autres
    C’est l’attitude d’AMJ et la violences de ses propos qui font réagir. À ma connaissance personne n’a traité Pierre Aliker ou Samoa ou Désire de Papy fou Pourquoi?

    Répondre

  6. La Kravache Dit :

    L’analyse est fort juste, mais il faut refuser la stratégie du mensonge et de la desinformation qui inondent les consciences. Un pays ne peut se construire sur ces fondefondements et sans projets. La nouvelle génération de politiques veut gérer l’argent de la France et profiter du système. L’ancien président a passé une mandature à répéter qu’il fallait changer de modèle économique il a fait quoi sinon le consolider par certains de ses élus à des fonctions clefs.
    Monsieur Lafontaine aucun indépendantiste ne parle d’indépendance.La pirouette que l’indépendance n’est pas à l’ordre du jour est trop facile. Les autonomistes jouent au « jako répéte ». En citant Aimé Césaire sans jamais passer à l’acte.
    Ou va donc cette Martinique ? Elle est sur le mode de l’Habitation dans la modernité. On se bat pour gérer l’Espace colonial.Les hommes politiques s’accordent pour un pacte de gestion,comme si la gestion n’était pas politique. En vérité, ilsse content d’avoir l’illusion d’un Pouvoir Politique qu’ils savent encadré.Toutes les administrations de l’État français ont aux postes de commandement des Français,des commis de l’État comme aux 16/17/18/19me siècle .
    Voilà le regard de la Cravache.

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus