Accueil Politique Philippe Milia candidat aux législatives 2017 à Aubervilliers/Pantin

Philippe Milia candidat aux législatives 2017 à Aubervilliers/Pantin

Impression

Hier soir mercredi 08 février à 19heures s’est tenue à l’Hotel Batelière, la cérémonie de présentation de philippe Milia, schoelchérois du quartier fond batelière, résidant à Aubervilliers, candidat aux législatives 2017 dans la circonscription d’Aubervilliers/Pantin.
Evolution Martinique l’a rencontré pour vous.

EM :P ourquoi êtes-vous candidat aux législatives
PM : Les politiques de droite comme de gauche ont déçues beaucoup de citoyens; je le sais ; je suis un homme de terrain, puisque conseiller municipal de a Aubervilliers de 2008 à 2014, je suis à l’écoute. J’entends ce que dit la population de cette circonscription. Beaucoup d’entre eux sont partagés entre l’abstention, c’est-à-dire, laisser les autres décider pour vous et le vote Front National, synonyme d’un repli sur soi contraire à ce qui fait la grandeur de la France. Je pense qu’une autre voie existe, celle de la citoyenneté.

EM : Vous êtes membre du parti socialiste français?
PM : J’ai pris la décision le 18 octobre 2016, de quitter la famille politique qui était la mienne : le Parti Socialiste et de m’inscrire, en accord avec mes valeurs de gauche, dans une lutte que nous avons à mener ensemble : celle de l’intérêt général des populations sur tout le territoire national.
Aujourd’hui, je fais le choix de porter mes valeurs de gauche à l’Assemblée Nationale. Il ne s’agit plus de prôner l’émancipation dans les discours de partis politiques : il s’agit d’agir maintenant ! Chaque citoyen a des compétences, des idéaux, des valeurs et peut les mettre au service d’une démocratie vivante !

EM : Vous êtes Martiniquais candidat dans une circonscription en France ?
PM : La Martinique m’a vu naitre : Ainé d’une fratrie de 4 enfants, aider ma mère à élever seule ses 4 enfants était ma priorité à la maison : ne pas toujours pouvoir aller à l’école et investir les études n’a jamais été un choix véritable. Mon combat pour un avenir meilleur a débuté dans ces conditions
Adolescent, j’étais de toutes les manifestations auprès des dockers à Fort de France en grève pour la défense de leurs conditions de travail et de salaire. A 19 ans, comme beaucoup d’antillais, à cette époque, j’ai choisi de rejoindre la France, toujours dans le but de pouvoir mieux aider ma famille.
Dans cette circonscription d’Aubervilliers/Pantin, j’ai fondé ma famille, élevé mes trois enfants et construit ma carrière, j’ai connu les affres de l’immigration, le choc culturel, la précarité : recherche d’un toit, d’un travail stable,…manutentionnaire, agent de sécurité, gardien, poissonnier…, retards de loyers, coupures d’électricité, privations de nourriture,…Mais je suis toujours resté un homme engagé avec mes valeurs de justice sociale et de défense des libertés fondamentales. Ma vie à été une lutte permanente qui m’a fait prendre conscience du monde dans lequel nous vivons.
Aujourd’hui j’ai acquis une expérience riche : connaissance des besoins des populations, des institutions, du monde des entreprises, je souhaite partager avec mes concitoyens mes savoirs, mes savoirs faire et les leurs, construire ensemble des propositions à porter à l’Assemblée Nationale.

EM: Pour vous être Député c’est quoi ?
PM: Ma volonté est de faire vivre la République tant au niveau local qu’au niveau national et me saisir d’un outil formidable pour faire face aux enjeux contemporains : celui de la démocratie participative ; des expériences existent à travers le monde, m’appuyer sur toutes les compétences nécessaires pour cela !
Etre député c’est travailler à garantir les libertés fondamentales, notamment en matière de sécurité, protéger les droits sociaux contre les régressions programmées par la droite extrême et l’extrême droite.
Etre député c’est aussi être proche des populations, c’est prendre en considération les besoins des Français partout où ils se trouvent, accompagner et soutenir leurs initiatives.

Entretien; Jeff Lafontaine
08/09/2017

Charger d'autres écrits dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Les échecs de la gouvernance locale

Ceux-ci n’entrent jamais en ligne de comptes au moment des échéances électorales et ne son…