Accueil Politique Déficit ancienne région= excédent – La CTM commence par un mensonge !

Déficit ancienne région= excédent – La CTM commence par un mensonge !

MARIE_JEANNE_Alfred

Quelques lecteurs, très peu d’ailleurs ont critiqué sévèrement l’un de nos articles sur le prétendu déficit que la nouvelle équipe dirigeante aurait trouvé, laissé par la gestion de l’ancienne dirigée par Serge Letchimy, le couperet est tombé! La Cour Régionale des comptes rétablit la vérité

Les juges financiers de la cour régionales des comptes ont examiné les comptes de l’ancienne région de fond en comble, et ont conclu à un excédent de plus de 530 mille euros, alors que les ténors de « Gran sanblé pou Ba péyi a an chans » juraient les grands dieux, à peine installés à Plateau Roy, que c’était une catastrophe financière laissée en héritage par « Ensemble pour une Martinique nouvelle ».

Mensonges ou incompétence ?

Comment peut-on mentir aussi effrontément à une population, puisque tôt ou tard la vérité remontera à la surface.
Ho bien sûr Alfred Marie-Jeanne et ses troupes diront que c’est une nouvelle machination de « l’Etat colonial » contre sa personne, « après une justice partisane », mais enfin ?
De prime abord, Marie-Jeanne, Marie-Sainte, Monplaisir, Nilor, Laventure ont effrayé le personnel en affirmant que les caisses seraient vides, et qu’il serait bien difficile d’honorer les salaires.
En fin de compte le déficit annoncé de 80 millions d’euros s’est transformé en 23 millions lors de la transmission du document comptable à qui de droit, par la CTM.

Le Préfet prend les commandes
Et c’est le plus normalement du monde que le Préfet face à une suspicion de déficit, réclame à la Cour Régionale des comptes un audit pour savoir ce qu’il en est réellement.
La conclusion, ou plus exactement les conclusions sont édifiantes et pour les dirigeants actuels de la CTM, c’est une véritable catastrophe politique.

Comment en est-on arrivé à une telle dérive
A vrai dire tous les ténors de la nouvelle équipe savaient qu’il n’y avait pas de déficit, mais qu’il fallait commencer par faire une grosse peur à la population pour démanteler ensuite le groupe Ensemble pour une Martinique nouvelle…….Le PS Martinique ne s’est pas fait prier pour quitter le navire en exposant des motifs qui ne tenaient pas la route.
Une énorme loufoquerie comptable qui devait malheureusement pour leur initiateur, ne pas durer longtemps.

Pourquoi cette dérive ?
Est-ce le mensonge, visant à discréditer ceux qui ont précédé le groupe « Gran sanblé pou ba péyi a an chanss » ?
Ce serait de la basse politique, une politique d’une autre époque.
Est-ce une incapacité à lire et apprécier les chiffres ?
Là encore ce serait pire, et nous l’avions souligné après le passage de Miguel Laventure, invité de l’émission « Décryptage », à Radio Martinique 1ère, qui disait tout et son contraire.
En fait il s’agit de basse politique et d’incompétence en gestion des affaires.

Et les électeurs dans ce mélange nauséabond ?
L’alliance Droite/MIM a été élue tout à fait démocratiquement, même si l’on peut considérer que ce mariage contre nature est voué à l’échec dans le temps, les deux tendances politiques s’étant dans un passé très proche déchirés, c’est le moins qu’on puisse dire, les bulletins ne s’étant pas rendus aux urnes seuls.
La Cour Régionale des comptes a remis les conclusions de son audit, les menteurs sont identifiés.
La conclusion est impitoyable, sans compter que le chef de file du MODEM ne semble pas enclin à poursuivre son mandat…….

Roger Tranquille

Charger d'autres écrits dans Politique

9 Commentaires

  1. Géraud

    28 octobre, 2016 à 15:12

    On a été abasourdi lors de la divulgation du montant du déficit hérité des feu collectivités départementale et régionale.
    Mais après l’avis de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) affirmant qu’il n’y n’avait pas de déficit mais au contraire un excédent certes modeste de 535 000 €, on est estomaqué par l’écart prodigieux entre le chiffre ASTRONOMIQUE (83 000 000 €) avancé par l’alliance qui pilote la CTM et celui de la CRC.

    Il semble donc qu’une volonté de discréditer la gestion des prédécesseurs ait présidé au travail qui a permit de déterminer le montant hallucinant du prétendu déficit légué.
    Pour que la contestation de l’avis de la CRC par l’alliance qui dirige la CTM soit crédible, il faudrait qu’elle l’étaye d’éléments vérifiables donc incontestables.

    Cependant, ON NE PEUT PAS EXCLURE que des considérations de nature politique aient influencées les juges qui ont rendu l’avis eu égard à l’enjeu associé audit avis.

    Cela dit, on doit certes s’opposer à la majorité aux commandes de la CTM si une opposition justifiée s’impose.
    Néanmoins, il est déplorable que les Martiniquais se livrent à une guerre sans merci entre eux-mêmes alors que la gravité des maux auxquels notre pays et son peuple sont confrontés devraient sommer les uns et les autres à faire fi de leurs désaccords sur des sujets SOMME TOUTE SECONDAIRE car notre peuple, TENU EN RESPECT alors que l’abolition de l’esclavage est JOYEUSEMENT commémorée, EST EN SURSIS (démographie déclinante, explosion des cancers, vulnérabilité au séisme destructeur imminent, pollution envahissante, DILUTION ainsi que SUBREPTICE ET LETALE COMMUNAUTARISATION OURDIE du peuple Martiniquais…).

    A cet égard, il est déplorable d’avoir assisté à une opposition fratricide et PARFAITEMENT INUTILE entre Martiniquais au sujet de l’épandage aérien, de l’érection d’une unité de production d’électricité au Galion à Trinité quand on connaît les conséquences désastreuses du chlordécone sur la santé et l’environnement de notre pays assiégé, ou encore de la reconstruction du lycée Schœlcher qui aurait déjà été RECONSTRUIT SI les décisions PERTINENTES avaient été prises comme le transfert de la communauté scolaire dans des modulaires quitte à attenter quelque peu à l’unité pédagogique NULLEMENT rédhibitoire à la reconstruction de cet établissement scolaire.
    Au terme des six années de la mandature, le lycée n’est pas sorti de terre alors QU’IL URGEAIT par ailleurs d’évacuer cet établissement au sujet duquel on apprend que les « fondations » n’excédaient pas CINQUANTE CENTIMETRES et le béton est d’une friabilité EFFRAYANTE.

    Il y a de quoi frémir rétrospectivement.

    Les lycéens l’ont échappé bel.

    Au regard des problèmes qui nous assaillent, une opposition systématique préjudicie aux intérêts de notre pays.
    Nous devrions tous être sur le pont au lieu de nous livrer à des combats d’arrière garde.
    Nous gagnerions à constituer UNE UNION du peuple Martiniquais au lieu de nous engluer dans de VAINES et stériles QUERELLES.

    Répondre

  2. GUY

    7 octobre, 2016 à 6:38

    suite à la plénière des 4et5 OCT,la CTM peut elle par la voix de ses PRESIDENTS s’extraire de
    l’ordre juridique et moral…..
    Que sait on finalement du BUDGET expédié au contrôle de la légalité
    quel chiffre retenir 89 Millions…23 Millions….12 Millions
    l’ordre juridique de l’état sera t’il appliqué à savoir,y a t’il eu une recommandation faite à l’exécutif
    de la CTM de refaire le BUDGET à partir de 535 MILLE EUROS
    Après l’AVIS de la CDC à l’intention du PREFET
    Aucune communication sur tout cela,la CTM serait elle devenue un espace d’expression de
    l’indépendance
    qui remettra de l’ordre JURIDIQUE et MORAL dans la POLITIQUE en MARTINIQUE

    Répondre

  3. aime

    2 octobre, 2016 à 12:27

    Car chez ces gens là on ne parle pas monsieur, on ment… et le mensonge s’est érigé en objectif politique avec le consentement de l’essentiel des médias.Un pays qui s’enfonce dans l’indifférence générale. un vieux président qui inaugure les chrisantèmes.un adjoint, à l’ombre du vieux président, jamais élu dont le vrai travail se trouve être responsable des réseaux sociaux avec une communication mensongère. Avec ces gens là on n’espère pas monsieur on coule, on coule,notre pays coule on se regarde les uns les autres sans rien faire sans rien dire comme du temps des Salazar,Franco, Pinochet et Duvalier……

    Répondre

  4. Chabine

    22 septembre, 2016 à 7:43

    Avec Martinique 1ere, le MIM et tous les délinquant qui trainent dans notre pays nous sommes mal barrés.
    Le MIM et son entourage n’ont qu’une mission dans notre pays: DETRUIRE et SALIR tous ceux qui construisent la Martinique.

    Répondre

  5. lapousse

    21 septembre, 2016 à 12:14

    Sur leur site pourrie c’est tout et n’importe quoi pour Daniel Marie Sainte c’est l’état colonial qui vient au secours de Letchymi,toujours leur même rengaine, des que les résultats ne leurs conviennent pas c’est l’état colonial, dans le cas contraire le doit à parler c’est ce que disait Mr marie Sainte en 2014 quant la cour des comptes leur avait donné raison après l’audit de Serge Letchymi sur un déficit à son arrivé à la région en 2010

    Répondre

  6. Orlay

    21 septembre, 2016 à 8:55

    C’est triste, finir aussi tristement sa carrière politique. Tromper les Martiniquais à ce point pour obtenir la direction politique de l’île, que c’est lamentable. Une telle tromperie ne peut être qualifiée que de haute trahison. La Martinique stagne à cause d’un déficit qui n’existe pas et monté de toute pièce par la première CTM de l’histoire de la Martinique.

    Répondre

  7. guy

    21 septembre, 2016 à 6:11

    inadmissible le commentaire fait par MARTINIQUE 1ère
    commenter ainsi une DECISION de JUSTICE
    relève de la pire des Malhonnêtes
    la Malhonnête INTELLECTUELLE
    il faut arrêter de se faire le relai de la manipulation
    du PEUPLE

    Répondre

  8. José

    20 septembre, 2016 à 23:20

    Pour Zozor l’équipe des faux indépendantistes s’est trompée……..de bonne foi les chiffres ayant été truqués par……..EPMN.Il fallait le faire!.Il faut rappeler que le déficit proclame par ces messieurs était de 89 millions chiffre qu’il n’ont pas oser transmettre à la cour régionale des comptes mais le document transmis faisait état de 23 millions évitant selon eux la saisine de la CRC.Les menteurs et escrocs sont enfin démasqués.

    Répondre

  9. aime

    20 septembre, 2016 à 22:34

    Menteurs, menteurs,menteurs!! et comme d’habitude Martinique 1ère vient à leur secours ( le pseudo journaliste ZOZOR )
    Quelle lacheté….et les chiens se taisaient….

    Répondre

Répondre à Orlay Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Marie-Luce Penchard vient aider à préparer la nouvelle collectivité : C. Lise offusqué

« J’ai la feuille de route il faut que je rencontre très rapidement les élus » a ann…