Accueil Politique Tout cela on le savait déjà.

Tout cela on le savait déjà.

unnamed

L’exercice largement pratiqué consistant à critiquer la gouvernance au pouvoir sur ses insuffisances, ses dysfonctionnements, ses manquements , ses hésitations …… n’a guère d’intérêt. Rien n’a changé. Pour parler de manière triviale on pourrait dire rien de bien nouveau sous notre beau soleil.

Nos actuels gouvernants ont été ont été en charge des affaires publiques pendant 14 ans et voire plus pour certains.
C’est à la lumière des problèmes causés par leur absence de projet, par leur immobilisme, et à leur incapacité à répondre aux besoins des martiniquais pourtant largement exprimés lors de la grève de 2009, que 2010 a vu l’avènement au pouvoir d’une nouvelle équipe.
Leur victoire électorale cinq ans après s’est faite à la faveur de quelques graves erreurs de casting, de communication et surtout de stratégie de la jeune équipe en place. On pourrait penser que le peuple n’a pas voté pour un projet, pour une équipe et encore moins pour une compétence, mais qu’il a manifesté sa volonté de sanctionner sans doute très et trop durement certains écarts, une certaine arrogance et ce qu’il a pris venant de quelques uns comme du mépris.
On semble en effet être plus dans la défaite de l’un que dans la victoire de l’autre.
Vox populi, vox dei.

Ils sont là et bien là. Ki ou genyen ki ou pèd le sort en est jeté.

Que reste-t’il comme marge d’action à ceux qui, élus ou non, sont aujourd’hui cantonnés dans la posture de contre-pouvoir.
Une opposition n’est-t-elle qu’un lit d’amertume ou peut-elle être une force d’action se traduisant par des propositions constructives, une vigilance sans faille, une information régulière et objective à la population des dysfonctionnements, un engagement honnête pour l’avenir de la Martinique, une prise en compte en considération des besoins de la population.
Une opposition n’est-t-elle qu’un simple appareil de conquête électorale, qui n’a pour d’autre ambition et projet que d’évincer l’équipe en place et prendre le pouvoir. Poussant ainsi certains à mettre toute leur énergie dans sauvegarde de leurs mandats politiques et financiers élaborant ainsi des stratégies politiciennes parfois vaseuses pour reconquérir leurs fauteuils.

Où sont passés toutes ces énergies électorales , ces syndicalistes désintéressés et dévoués, ces « membres de la sociétés civiles », ces « petits partis » émergents….
Où sont passés tous ces bavards vendeurs de rêves, ces idéalistes sans drapeau, ces citoyens éveillés, ces défenseurs du peuple, ces bouches qui se font la bouche de ceux qui n’auraient soit-disant pas de bouche…?
Ne peut-il y avoir matière à construire d’autres modes d’opposition non-partisan par exemple où le moteur de l’action serait la cause défendue?
Et même aller plus loin par un mode d’opposition inter-parti qui permettrait de définir un projet consensuel au delà des postures.
L’intérêt supérieur de la Martinique tant mis en avant en période électorale n’a-t’il donc plus aucun sens aujourd’hui?
L’action pour notre pays ne peut-elle se faire que dans le plein exercice du pouvoir?

L’opposition ne devrait-elle pas avoir comme objectif premier :

- De transmettre les préoccupations de la population dans l’arène du pouvoir?
- D’utiliser aussi tous les moyens disponibles pour s’assurer que la majorité qu’elle critique agisse de manière responsable et justifie son action?
- De se faire ainsi le garant d’une transparence des politiques publiques et actions de la collectivité?
- De choisir chaque fois que cela est possible de collaborer avec la majorité pour le bien voulu par tous d’une Martinique unie plus forte et plus rayonnante.

Oui il faut faire peuple! Eia!

Oui à cette nécessité de se rassembler au-delà des positionnements idéologiques de partis pour se retrouver entre martiniquais pour le bien de la Martinique dans le monde.
Oui à tous ces partis qui ont pratiqué des alliances parfois même acrobatiques.
Oui à tous ces » Nou pep la pou an gran sanblé pou ba péy a an chans ensemble pour une Martinique nouvelle citoyennes, civiles et syndicales…. » Oui à cette unité, cette fraternité, et cette solidarité , mises en action.
Oui.Oui trois fois Oui,
Oui mille fois Oui…… mais pas seulement en période électorales et à visées électoralistes….!!!

Jeff LAFONTAINE

Charger d'autres écrits dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

PS : 30 mesures pour les « Outremers »

Le Parti Socialiste se réunissait, ce mercredi 27 avril 2012, dans les locaux de l’Assembl…