Accueil Politique Serge LETCHIMY « obligé » de la fonction d’Alfred MARIE JEANNE.

Serge LETCHIMY « obligé » de la fonction d’Alfred MARIE JEANNE.

serge_letchimy

Serge LETCHIMY à défendu l’idée selon laquelle il n’avait pas laissé 80 et quelques millions de déficits à la nouvelle Collectivité de Martinique, la CTM. Loin de s’arrêter à une argumentation technique il termine sa démonstration en ne saluant que la fonction de président qu’occupe AMJ. 

Voici la conclusion; » Je vous assure, monsieur le Président, de la considération que votre fonction oblige. »

C’est amusant quand cette métaphore est dite une fois. On peut considérer que c’est sous le coup de la colère. Mais quand cette phrase est répétée deux fois c’est un acte volontaire, et appuyé et dommageable.

MAKACLA c’est toujours manifesté chaque fois qu’un Martiniquais insultait un autre martiniquais.

C’est le cas ici.

Nous ne chercherons pas à savoir qui a commencé. Est- ce celui qui accuse l’autre d’être mauvais gestionnaire ou est celui qui à préféré laisser ses collègues politiques seuls dans la fosse aux lions en démissionnant de son poste de chef de liste ?

Parfois vraiment des fois on peut se demander si ce PPM là ne mérite pas sa période de purgatoire.
Ce n’est pas avec des insultes que les meubles vont être sauvés. 70 000 martiniquais ont trop d’admiration pour Serge LETCHIMY pour que ce dernier joue à ce petit jeu des phrases absurdes ;
A moins que cela ne soit la responsabilité d’un nouveau service communication déjà incapable de raisonner son patron.

Dommage que cet appendis n’ efface les arguments de fond !!!

MAKACLA

Charger d'autres écrits dans Politique

3 Commentaires

  1. Géraud

    3 juin, 2016 à 16:06

    Qu’est-ce qui peut bien motiver pareil comportement rédhibitoire à tout succès aux élections ?

    Serge LETCHIMY aurait voulu compromettre un peu plus encore ses chances de prendre les rênes de la CTM (Collectivité Territoriale de la Martinique) lors des prochaines élections territoriales, QU’IL NE S’Y PRENDRAIT PAS AUTREMENT.

    QUEL CRÉDIT accorder à ses déclarations réitérées sur le respect qu’il aurait chevillé au corps pour les individus quand il se livre précisément à un exercice QU’IL PRÉTEND exécrer, consistant à user de l’invective à l’endroit d’un député comme lui-même, président de l’exécutif de la CTM, QUI PLUS EST élu DÉMOCRATIQUEMENT par le peuple souverain ?

    La lettre ouverte pour réfuter l’existence d’un déficit laissé en héritage à la CTM est pourtant étayée par des arguments recevables.
    En recourant à une telle formule de politesse, notre président de parti accrédite l’idée qu’il est habité par une amertume TENACE depuis la défaite subie le 13 décembre 2015, que son opposition relève du conflit de personnes et ne repose SURTOUT PAS sur un désaccord avec les idées, projets ou décisions.

    La question de sa désignation comme tête de liste pour les prochaines territoriales doit être PLUS QUE JAMAIS posée si EPMN (Ensemble Pour une Martinique Nouvelle) ne veut pas revivre une déconvenue électorale et notre parti éviter une désaffection de ses militants et électeurs.

    Le choix de la tête de liste NE DOIT PAS OBÉIR à des considérations affectives ou sentimentales.
    L’efficacité électorale DOIT PRIMER sur l’assouvissement des ambitions personnelles et l’égocentrisme.
    Il importe que la tête de liste aux prochaines territoriales soit élue par l’ensemble des militants d’EPMN à jour de leur cotisation afin que le scénario de 2015 ne se répète.
    A cet égard, Louis-Joseph MANSCOUR rempli AMPLEMENT les conditions pour être une EXCELLENTE tête de liste pour conduire EPMN à la victoire.
    S’il se présente l’année prochaine aux élections législatives dans la circonscription du centre atlantique où ses chances de l’emporter sont réelles eu égard aux circonstances particulières qui avaient conduit à son insuccès en 2012, cela permettra outre de doser sa popularité mais également de jauger ses chances de nous mener à la victoire dans six ans.

    La formule maladroite employée par le député de Fort-de-France ATTESTE outre un refus obstiné du verdict des urnes mais une blessure visiblement non encore cicatrisée de son égocentrisme hypertrophié.

    Si on se définit comme un démocrate alors on doit accepter la défaite et s’abstenir de donner l’impression que son engagement en politique ne vise qu’à se servir et non à servir le peuple.
    Un revers électoral doit amener à se remettre en question pour ne pas commettre les mêmes erreurs afin de ne pas revivre les mêmes désillusions.

    La formule pour laquelle opte délibérément Serge LETCHIMY EXHALE L’AVERSION qu’il éprouve pour l’homme ET NON le politique Alfred MARIE-JEANNE.
    Corollairement, IL ANNIHILE le message contenu dans sa lettre ouverte.

    On doit s’évertuer à combattre les idées ET NON LES PERSONNES mêmes si elles nous insupportent.

    DOIT-ON CONTINUER à se ranger sagement derrière un homme MANIFESTEMENT EN MAL DE RECONNAISSANCE qui s’ingénie à ÉLOIGNER nos chances de retour aux affaires en raison en autre de la formule de politesse usitée ?

    Il est peut-être trop tard pour notre président de parti de se ressaisir et faire montre de ses facultés à incarner la relève.

    En attendant que la sérénité revienne, tout doit être fait pour éviter une nouvelle défaite LÉTALE pour EPMN mais SURTOUT notre parti qui tiendra prochainement un congrès dont on souhaite qu’il en sorte quelque chose de NOVATEUR.

    Nous disposons de six années pour choisir LE BON CHEVAL qui nous conduira à la victoire.
    Faisons un choix motivé par L’EFFICACITÉ et non le sentimentalisme.

    Répondre

  2. AIME

    1 juin, 2016 à 15:26

    En retour que dites vous (MAKACLA) de tout ce que fait subir AMJ, au peuple Martiniquais.(lycée-Schoelcher- TCSP-SPL et son non financement-Les conditions de délibération à plateau-roy sous la « présidence » de Claude LISE.-etc) tout cela sous le coup de sa colère sans borne! n’est-ce pas mille fois plus inacceptable! ce type ne mérite pas, en effet, nos salutations! il y a des moments dans l’histoire ou il faut savoir prendre ses responsabilités quitte à prendre ses distances avec la politesse(Serge L.).
    A trop faire comme si, le malheur est vite arrivé et tout le monde s’en lavera les mains et personne n’aurait imaginé etc….

    Répondre

  3. Guy

    1 juin, 2016 à 14:07

    A.M.J fait de la POLITIQUE et son seul Objectif est de mettre fin au Règne du PPM
    il se sert pour ce faire de la faiblesse de l’ actuelle direction du PPM (du moment)
    incapable d’avoir des ripostes POLITIQUES qui portent
    il se sert aussi de la non intervention d’exigence de l’administration ( RECTEUR)
    ils se sert de l’IMPUISSANCE de l’administration préfectorale à réagir dans le cadre
    de ses prerogatives
    C’est en somme L’ETAT qui est PROVOQUE
    Nous sommes dans un ETAT ou tout le monde pense à son élection voir sa
    REELECTION,sa CARRIERE……..
    Lui qui n’est ni de droite ,ni de gauche ;peu lui importe qui sera élu en 2017 Président des français
    Ce qui vaut à ses yeux c’est récupérer FORT DE FRANCE (FRANCIS CAROLE)
    qui pour la prochaine CTM, cela se prepare (c’est un visionnaire F.C dixit)
    lui choisit les meilleurs
    le PEUPLE confère des pouvoirs absolus
    Ce sera le PEUPLE FORMATER …AMJ qui le dira
    à moins que la fin de l’année 2016 ne passe par là
    GUY

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Un pays trois peuples

Dans l’Encyclopaedia Universalis, on peut lire que le terme « peuple » désigne, entre autr…