Martinique première a la mémoire courte

Martinique première a la mémoire courte

Par Roger Tranquille.Souvenez-vous de cette affaire de trafic de cocaïne, et de l’implication de jeunes Martiniquais, dont les patronymes sont les mêmes que ceux de trois hommes politiques, faisant partie du groupe, « Ensemble pour une Martinique Nouvelle »

Par le plus grand « hasard », le média de service public, dans un reportage, qui se voulait à grand scandale certainement, avait filmé la page accusatrice d’un blog, qui faisait l’amalgame entre les jeunes trafiquants et ces trois hommes politiques, dont Serge Letchimy.
Ce blog dont on connait les sources de financement, qui proviennent des entreprises du chef de file de « Ba péyi a an chanss », s’en est donné à cœur joie, la Martinique étant en pleine campagne électorale de la CTM.

Qu’on le veuille ou non
L’amalgame n’a pas fait du bien à ceux vers qui la flèche incendiaire avait été lancée, et ce même média, devant cette gaffe journalistique énorme avait dû rectifier le tir assez rapidement, en donnant la parole aux intéressés, mais le mal était fait.
En effet, pourquoi faire allusion à ces hommes politiques portant le même nom ?
Le fils de Laurent Fabius qui est majeur et vacciné, fait bien l’objet d’un mandat d’arrêt international pour des actes commis aux Etats-Unis d’Amérique, son père est resté ministre des affaires étrangères sans que personne n’ait eu à redire, jusqu’à ce qui ait été nommé au Conseil Constitutionnel.

Dans l’affaire du CEREGMIA
Pour la mise en examen du directeur, on retrouve encore les empreintes de ce média, qui posséderait les preuves de la culpabilité des personnes impliquées et déjà mises en examen, l’enquête suivant son cours et les investigations également.
Une équipe de deux journalistes partis en Guadeloupe à leurs frais, a effectué un reportage qui ferait la preuve qui manquait au dossier du SRPJ, les présumés innocents mis en examen seraient présumés coupables.
Au final, une nouvelle intervention de la défense a valu une fois de plus une mise au point de l’un des avocats pour clarifier la situation à ce moment des investigations judiciaires…….Ces soit disant preuves on fait pshiiiiit, et ce média s’est calmé depuis.

Que cela soit clair
Il n’est pas question de prendre la défense de qui que ce soit, et bien moins des dirigeants du CEREGMIA mis en cause, mais de dénoncer ce que nous avons déjà dénoncé, en rappelant que les journalistes ne sont ni juges, ni justiciers, et bien moins des policiers.
INVESTGATIONS, oui, mais pas ACCUSATIONS ! Et les investigations doivent faire la lumière, à l’appui d’éléments nouveaux, que les journalistes sont en mesure de prouver, sans citer leurs sources bien entendu.

Martinique première …silence
En contrepartie, ce même média est étrangement muet, à propos de l’affaire de l’AMEP qui prend chaque jour des proportions inquiétantes, sur tous les autres médias, avec circulation de documents comptables authentifiés, d’une grande précision, accablant la direction générale de l’établissement.

Pourquoi deux poids, deux mesures ?
Certainement la grande proximité du Directeur général de l’AMEP, avec le Mouvement Indépendantiste Martiniquais, qui dicte la conduite de ce média !
C’est un secret de polichinelle, l’appartenance du Directeur de l’AMEP, au MIM.
Le patron du MIM est-il aussi influent que cela, ou, fait-il peur au point qu’on évite de toucher à ses proches ?
La suite de l’enquête, en remontant quelques années avant la découverte de cet écart de gestion comptable à l’AMEP, pourrait mettre au grand jour le circuit des sommes prélevées des comptes de cette association, et la Martinique pourrait être horrifiée, sait-on jamais, car il s’agit bien d’un trou de deux millions d’euros…..Si on utilisait encore les francs , cela ferait 13 millions de francs et en parlant d’anciens francs….UN milliard et trois cents millions d’anciens francs, ce n’est pas rien.

Ainsi donc, il est impensable que cette affaire soit classée sans suite.
Qui a profité des légèretés comptables de la direction générale de l’AMEP ayant induit un déficit d’au moins deux millions d’euros, et depuis combien d’années cette pratique avait cours.
De toute évidence il faut que cette affaire soit tirée au clair, l’AMEP bénéficiait de subventions des collectivités, donc de l’argent des contribuables martiniquais.

 

, ,

8 Réponses à “Martinique première a la mémoire courte”

  1. Chabine Dit :

    100%, tu n’es pas sympa avec le »Président de tous les martiniquais » qui se fait appeler malencontreusement Chabin pour faire  » nègre » alors qu’il nous traite en dictateur comme le faisait les blancs… huumm.

    Répondre

  2. AIME Dit :

    Enfin de la lumière!!! dans cet océan de ténèbres ! une entreprise dont les fonds viennent de la redevance! pourtant ce n’est plus, depuis longtemps, un média ordinaire (donc neutre) mais un média de propagande. Cécile marre, sa façon lèche- botte est peut être un moyen de s’intégrer. question: y a t’il un  » vrai » Directeur à Martinique 1ère et y a t’il de vrais journalistes? écoeuré, on en ait à se montrer nostalgique de l’époque d’Alain Peyrefitte!

    Répondre

  3. steeve Dit :

    Quand on sait que Christophe Arnerin était conseiller en communication pendant la campagne du Gran Sanblé et qu’il exerce toujours son métier de journaliste. Quand Dominique Legros brosse chaque jour le poil de l’exécutif en méprisant les grévistes… il apparait clairement que Martinique 1ere a choisi son parti politique.
    Venant d’une chaine d’état, le soutien aux indépendantistes en provenance de fonctionnaires grassement payé est aussi ridicule que pathétique.

    Répondre

  4. chouchou Dit :

    Ohhhh Cher Roger Tranquille, ou mérité an bel bo. Ca fait du bien de savoir qu’on est pas les seuls à voir car parfois on peut avoir des doutes de sa propre lucidité et se dire….es moin pa fou finalman. Bravo Monsieur

    Répondre

  5. Tigron Dit :

    La Cécile ne cache pas ses accointances Marie -Jeanne alors ne lui demander pas de mettre le couvert de AMEP .Derrière cette Ecole se cache beaucoup de zones d’ombres et une mise en lumière peut faire ressortir de nombreux montages. Demain AmJ mettra son tee shirt JE SUIS JEAN-LOUIS.

    Répondre

  6. Marguerite Dit :

    Bien dit. Il faut que cela s’arrete avec cette journalliste.

    Répondre

  7. Chabine Dit :

    Pourquoi garde-t-on encore la Y-en-a-Marre et son Petitfrère encore dans les médias de notre société? Que fait le Petit… Directeur de Martinique Première? A-t-il une idée de l’éthique, la déontologie, le professionnalisme? Il faut un grand coup de balais là-dedans.

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus