Accueil Economie Ex Région déficit?…. Ou?….. Quand?…. Comment?…..

Ex Région déficit?…. Ou?….. Quand?…. Comment?…..

manipulation

par Georgette Masson

Il y aurait un déficit à l’ex-conseil régional de Martinique. C’est le nouveau scoop de la droite indépendantiste pour tenter de faire avaler une fois de plus, au peuple martiniquais, un plat fumant de gombos.

La ficelle est énorme
On comprend la recherche éperdue de subterfuges par une majorité à la dérive, complètement perdue qui découvre que gérer un pays va un peu plus loin que produire des meetings à insulter, mépriser, invectiver une équipe sortante.
Car la réalité est bien celle là. On voulait le pouvoir, on a arraché le pouvoir avec des méthodes odieuses et maintenant que l’on a le pouvoir….que fait-on ?
Aucun programme séreux n’avait dicté les postures, ni les ambitions,…aucune vision, aucun objectif sérieux au milieu d’un état des lieux fait de préjugés, d’apriori sur un pays qui ne demandait qu’à poursuivre sa route sur laquelle le beau temps commençait à pointer du nez.

Depuis maintenant 3 mois….
le cafouillage monumental est visible, audible, perceptible par tous et par chacun. Rien ne se passe, rien ne se programme, rien « n’avance ».
Beaucoup de questions dans la population, beaucoup de questions dans les différents secteurs économiques, l’éducation,….restent sans réponses.
Alors, il fallait bien trouver un artifice pour rediriger le halo du projecteur…ailleurs. Et quelle meilleure scène que l’ancienne majorité de la Région ? Le docteur es-mensoge, Daniel MARIE-SAINTE, spécialiste de ce genre de besognes depuis 50 ans qu’il agit sur la scène politique annonce dans un communiqué de presse un déficit qui serait ABYSSAL….oui, ABYSSAL.

Qu’en est-il exactement?
Une collectivité est rythmé par un train quotidien de recettes et de dépenses.
Ces recettes proviennent de plusieurs sources : fonds européens, fiscalité directe et indirecte, recettes de l’Etat,…
En décembre, et en dépit des élections, la collectivité continue de vivre à ce rythme. Entre le 18 décembre, date de l’installation de
On mange des langoustes
la CTM et le 31 décembre, on festoie, on s’amuse, on mange des langoustes à l’Anse Figuier, et on ne s’occupe de rien et surtout pas de faire rentrer les recettes prévues.
Parmi ces recettes certaines, figure le reversement par la CACEM à la Région de son dû sur les travaux du TCSP : 15 millions d’euros…votés, validés et en partie déjà payés par la Communauté. Le machiavélisme de Marie-Sainte l’avait même poussé à annoncer dans une émission sur RCI que la CACEM ne pouvait pas honorer cette somme. Scénario bien huilé, on le reconnait.
Encore une autre recette certaine : 6,6 millions d’euros accordés par l’Etat pour sa contribution à la mise hors d’eau de l’autoroute (Canal de Gaigneron). Les conventions sont signées, actées, sures et certaines.

Pourquoi les factures ne sont pas payées au vu de cette abondante trésorerie?
Notez bien déjà : 15 + 6,6 = 21,6 millions (sur les 23 millions manquants annoncés).
S’en suivent également une série de petites recettes manquantes, non inscrites nulle part. En vérité, l’ex-région serait excédentaire de 4 à 5 millions d’euros environ.
On nous parle aussi de 55 millions d’euros de factures qui seraient impayées. Une petite « oie blanche » du nom de Mousseeau, pourtant prof d’économie vient simplement additionner cette somme au pseudo-déficit pour grossir le migan et parler désormais de 80 millions d’euros.
Une lettre introuvable du Préfet à l’exécutif de la CTM fait état d’une trésorerie toujours positive de plus de 9 millions en fin décembre, de 96 millions fin janvier, et de 58 millions mi-février.

Brutal déficit en 2015? Bizarre vous avez dit dit bizzare?
Ni l’ex-département sous la mandature de Josette Manin, ni l’ex-Région sous la mandature de Serge Letchimy n’ont sorti des exercices déficitaires. Pourquoi brutalement cette année ? Par quelle alchimie ? Par quelle tour de passe-passe veut on nous faire encore acheter un « chat en sak » ?
Le scénario est magnifiquement huilé, machiavélique, odieux mais en fait n’a qu’une vertu….une fois de plus, celle de cacher l’incurie d’une mandature à venir, l’immobilisme indigne dans lequel sera plongé le pays, une incapacité de faire patente, une imagination bridée, cadenassée, verrouillée par des appétits d’égos démesurées plus omnibulés par le polissage de leur superbe que par un pays.

ON NOUS DIT QUE LE SAC N’EST TOUJOURS PAS VIDE ET QUE D’AUTRES CHATS SERAIENT A VENIR……VIGILANCE ROUGE NOUS DIT LA METEO !

Georgette MASSON

Charger d'autres écrits dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La troisième voie

En Martinique, la situation est grave et insupportable. La Martinique détient un des taux …