Fred-Michel Tirault, ou le Président de l’incohérence

13 mars 2016

Non classé, Politique

Fred-Michel Tirault, ou le Président de l’incohérence

Invité de l’émission « Politique Hebdo, de TV Martinique 1ère le dimanche 13 mars 2016, le nouveau président du parti « Les Républicains de Martinique » s’est pris les pieds dans le tapis, ignorant que les Martiniquais ne sont pas des ignares

 

Sera-t-il candidat aux prochaines législatives qui auront lieu dans 15 mois ? Le maire de Saint Esprit visiblement gêné…… « Il est encore prématuré de l’affirmer, mais c’est envisageable ».

Explication bidon

Le Président des Républicains de Martinique met tout d’abord en avant l’accord de gestion de la CTM matérialisé par une fusion de la liste de droite avec celle les Indépendantistes, et des communistes, pour le second tour du 13 décembre 2015, accord qui n’est pas un interdit. Cet accord ne signifierait nullement la remise en cause des valeurs de chaque parti…….Le mot est lâché : « Les valeurs de chaque parti ». Chacun est libre depuis le 13 décembre 2015 !

Quelles sont les valeurs défendues par la droite dite républicaine de Martinique ?

Incohérence totale ou inculture politique

Fred-Michel Thiraut peut-il expliquer que l’on puisse avoir une vision cohérente de gestion, lorsque les valeurs que l’on défend sont diamétralement opposées ?

L’exemple du gouvernement français est édifiant, le parti socialiste est en passe de voler en éclat, le gouvernement Valls avec, du fait des courants différents au sein de ce même parti de gauche…..15% d’opinion favorable pour François Hollande! La France au point mort !

Explication de texte

Pour le communisme, la politique économique se définit selon trois critères principaux.

En premier lieu, les activités économiques, tout comme la vie politique, sont subordonnées aux décisions d’un parti unique.

En deuxième lieu, l’organisation économique repose sur la propriété collective des moyens de production.

En troisième lieu, la planification assure la coordination des mécanismes économiques, avec un rôle croissant mais subsidiaire dévolu aux instruments de marché.

Le système s’est effondré en 1989-1990, et le PCF est pratiquement mort en France, le communisme survit ailleurs dans le monde sans grande perspective, et peu d’espoir.

Bas les masques

Le président des Républicains de Martinique ne peut ignorer que Marie-Jeanne et Monplaisir ne sont pas de la même pensée économique, ni de la même approche en gestion tout court.

Stratégie impossible

Si le maire de Saint Esprit est candidat aux prochaines législatives, fera-t-il des courbettes à Jean-Philippe Nilor ?Avec quel programme tentera-t-il de convaincre l’électorat, pour battre le député sortant ? Cet accord de non-agression mis sur pied, bien avant le premier tour des élections à la CTM, pour que le binôme Marie-Jeanne / Monplaisir  s’empare de la gouvernance de la nouvelle collectivité révèlera ses dessous dans les mois à venir…..Un vrai bal masqué

Roger Tranquille

,

Une réponse à “Fred-Michel Tirault, ou le Président de l’incohérence”

  1. chouchou Dit :

    Merci monsieur Roger… Bravo ! Un peu de fond nous fera du bien à tous !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus