Crise du SDIS, Letchimy avait anticipé.

18 février 2016

Actualités, Politique, Social

Crise du SDIS, Letchimy avait anticipé.

Difficile la situation de nos pompiers, très difficile. Un service public rendu, on le constate dans des conditions très difficiles. À quoi servirait-il de pointer du doigt telle ou telle mairie, tel ou tel bon ou mauvais payeur ? Le problème ne se situe pas à ce niveau. Ces charges sont, il est vrai, obligatoires et très légitimes mais également extrêmement lourdes pour des communes aux budgets très tendus. La réalité est là !

Cette crise n’est pas nouvelle et cette réalité ne date pas d’aujourd’hui. Un service de secours de qualité coûte très cher et il faut pouvoir assumer et….assurer.
Dès 2010, Serge Letchimy, l’ancien président de région avait anticipé les difficultés des mairies à assurer cette charge. L’aide au SDIS avait été créée et versée  aux 34 communes pendant 3 ans. L’opposition de l’époque, aujourd’hui aux affaires (!!!) avait fustigé cette mesure, refusant de la voter en parlant « d’achat des maires ».
En tous cas, cette aide qui avait représenté chaque année plusieurs millions d’euros prenait en compte 50% de la somme due au SDIS par les communes. Une certaine manière pour le président d’une importante collectivité de marquer une solidarité à l’entité de la république la plus sollicitée par les citoyens : la commune.
On dit quoi…là maintenant au lieu de dénoncer, de déplorer, de regretter….???? Au feu les pompiers de Cluny…….la maison SDIS brûle…..
Bonda man pol
, ,

À propos de evolutionmartinique

Ce blog résulte d’une volonté partagée de ses auteurs d’informer le plus objectivement possible ses lecteurs sans concession, sans langue de bois, sans assujettissement politiques, sans tabou en portant un regard critique et constructif sur notre société, ceux qui la dirigent ou qui font son actualité. Nos principes découlent des valeurs qui nous animent : Ouverture : Indépendance : Liberté : Tolérance et Respect : Le contenu reflète les idées de leurs auteurs dans le respect de chacun, mais aussi de la loi, Une condition impérative s’applique à tous, c’est de de respecter les règles élémentaires de la civilité : les propos injurieux ou outranciers sont évidemment à proscrire. Un modérateur sera chargé de veiller à ce principe incontournable.

Voir tous les articles de evolutionmartinique

Une réponse à “Crise du SDIS, Letchimy avait anticipé.”

  1. SMITHIE Dit :

    Mais non, il n’a jamais rien foutu.
    Les gran sambleurs feront tout, la Martinique sera désankayée par notre mis en examen en chef, professionnel du zinzolage, plus le cobdamné ancien maire de St Pierre, plus celui de Grand Rivière, plus le grand voleur de la S.S.(Sécurité Sociale) et de ses employés.
    Hourra notre pays est sauvé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus