Accueil Economie Faisons le pont la rivière viendra après

Faisons le pont la rivière viendra après

économie

 

 

Rappelons nous qu’il y avait les prophéties à la Nostradamus, les slogans scandés, une ribambelle un torrent de formules…pour dire que tout allait mal dans le pays Martinique.

Il fallait « Déchouker » au plus vite l’équipe en place qui avait esquinté, maltraité, « banquerouté » une île : la Martinique, dont tous les indicateurs étaient rouge vitriol. 

Les statistiques étaient revues, soupçonnées, voire torturées, interprétées, « alchimisées » par la voix d’un bonimenteur, hâbleur, discoureur communiste qualifié « d’économiste » made in une presse très bienveillante qui confond pistache et cacahuète surtout dans les hauteurs de Clairière.

Depuis, l’élection a eu lieu avec le résultat que l’on sait et depuis, une machine poussive, rouillée, en panne de tout, tente lamentablement, de se mettre en marche. 

Le temps semble s’être figé, sclérosé, pétrifié, statufié. Des commissions à n’en plus finir cherchent désespérément à faire bouillir la turbine d’un vieux navire sans capitaine…ou plutôt avec une rallonge, un excédent de capitaines qui nous fait nous interroger sur l’origine des consignes. 

Et là BLOGODO ! Que nous annonce t-on ?

Les instituts nationaux de statistiques sont depuis deux jours harcelés d’appels et des informateurs nous parlent d’un grand branle bas de combat pour organiser une « immense«  réunion dans laquelle les INSEE, IEDOM, POLE EMPLOI, RSI,…etc… parents amis et alliés auront à se soumettre au jeu du diagnostic.

« Au fait,…Comment se porte le pays ???, au fait…donnez nous les chiffres, indicateurs et analyses, s’il vous plait… » seront entre autres les questions du Grand Jury présidé par Yan Monplaisir, installé dans «  le bonm siwo  » de la commission Développement économique et tourisme alias bèf bétché an kann bétché.

Eh oui, on nous dit qu’ils veulent savoir dans quel état se trouve réellement le pays avant de prendre une quelconque initiative. Visiblement ils ne savaient pas ce qu’ils devaient savoir,…ils ne savent même pas ce qu’ils doivent savoir,…ils ne sauront pas ce qu’il devront savoir…bagay la sé o pli aktè èk aktris’(**), c’est à celui ou celle qui saura faire  »rwol’ « (**).

Bondamanpol

** rwol’ : faire semblant, bagay la sé o pli aktris’ : l’explication est que c’est à celle ou à celui qui aura le meilleur jeu d’actrice ou d’acteur, 

* toute ressemblance avec des projets de candidats a la CTM serait fortuite ou involontaire

Charger d'autres écrits dans Economie

Un commentaire

  1. alex

    3 février, 2016 à 11:38

    nous n’avons rien compris

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Cantonales : Guy Annonay est le seul élu

Les Résultats : Schœlcher 2 – Participation : 23.14% Fred DERNE – 1022, Eric JULTAT …