Accueil Politique CTM : Un premier tour riche d’enseignements. Et le véritable gagnant ?

CTM : Un premier tour riche d’enseignements. Et le véritable gagnant ?

monplaisir_letchimy_amj

Photo : Martinique 1ere

Ces résultats du premier tour mettent en relief une première déconvenue pour l’ensemble de la Martinique qui est le faible taux de participation enregistré à la fermeture des bureaux de votes soit 38.9% en Totalité sur toute la Martinique. Alors qu’il est de 47.21% en Guadeloupe. C’est onze points de moins, c’est énorme !

Serge LETCHIMY le président de Région disposant du levier économique de la Région a pu obtenir le soutien d’un grand nombre de Maire y compris ceux au détriment de leur appartenance politique et idéologique. Ce qui lui a permis de virer en tête au premier tour.

Alfred Marie-Jeanne et Claude Lise ont montré qu’il fallait compter avec eux et que l’argument de l’âge et de l’expérience pouvaient être de solides alliés. Se permettant le luxe de gagner dans des communes où certains Maires avaient appelé à voter Serge Letchimy (EPMN) comme le Diamant, Ducos, Sainte-Luce et le Lamentin.

Yan Monplaisir a revigoré la Droite qui a pu retrouver un électorat qui était perdu entre deux blocs de gauche. Cependant cela n’est pas suffisant pour espérer gagner le deuxième tour. Quand bien même ce score est honorable pour une droite qui était amenée à disparaitre.

Marcellin Nadeau a tenu ses promesses en dépassant la barre des 5%. S’il a pu confirmer sa suprématie dans sa commune du Prêcheur il est par contre très étonnant de constater les résultats sur la commune de Sainte-Anne. Car le MODEMAS qui a pensé que le soutient d’Alfred Marie-Jeanne à BELMO lors des Municipales de 2014 leur avait fait perdre la commune de Sainte-Anne n’a pas pu démontrer le contraire avec l’élection de la CTM puisque Alfred Marie-Jeanne sort devant Marcellin Nadeau soutenu par l’ancien Maire Garcin MALSA. Et leurs voix conjuguées (AMJ et MN) les placent devant le Maire actuel qui a soutenu la liste EPMN.

Mais faisons un constat qui est plus ou moins troublant. Nous l’avons dit ci-dessus, Serge Letchimy s’est félicité d’avoir eu le soutien d’au moins 24 Maires, c’est énorme, sur les 34 que compte la Martinique et « indirectement » celui de Sainte-Marie qui a appelé à barrer la route au Gran Sanblé ce qui correspond en tout état de cause à une consigne de vote en la non faveur du Gran-Sanblé.

Les résultats sur la totalité de la Martinique nous donnent le score suivant :

 

-          Serge Letchimy (EPMN) = 47 002 voix

 

-          Alfred Marie-Jeanne (GS) = 36 533 voix

 

-          Yan Monplaisir (BPAC) = 17 272 voix

 

Mais plus intéressant encore ! Enlevons le score des 3 fiefs de ces 3 listes arrivées en tête. C’est à dire Fort de France, Rivière-Pilote et Case-Pilote. Nous retrouvons :

 

-          Serge Letchimy (EPMN) =     33 408 voix

 

-          Alfred Marie-Jeanne (GS) = 26 950  voix

 

-          Yan Monplaisir (BPAC) =   13 654 Voix

 

Serge LETCHIMY a annoncé très tôt, après les résultats, qu’il ne fusionnera pas. Partons de cette logique.  Ce qui nous donne.

-          Serge Letchimy = 33 408 voix

-          Alfred Marie-Jeanne (fusion) yan Monplaisir : 26 950 + 13 654 = 40 604 voix

 

Dans la suite logique et en se basant sur les sentiments de Nadeau qui selon toute vraie semblance ne fusionnerait pas avec AMJ (sauf que les sentiments peuvent évoluer) et sans consigne de vote de sa part, nous pourrions répartir son électorat ainsi 75% pour la liste correspondant aux convictions de Nadeau à savoir le Gran Sanblé et 25% pour la liste EPMN :

-          Serge Letchimy = 33 408 + 1913 = 35 321 voix

-          Alfred Marie-Jeanne – Yan Monplaisir = 40 604 + 5700 = 46 304 voix

 

A ces derniers résultats rajoutons les 3 fiefs de chaque liste :

-          Serge Letchimy = 35 321 + 13 594 = 48 915 voix

 

-         Alfred Marie-Jeanne – Yan Monplaisir = 46 304 + 13 359 = 59 663 voix

 

En Conclusion et malgré le soutien de plus de 24 Maires à EPMN les candidats de Gran Sanblé et Ba Péyi-a an Chans réunis sont les grands gagnants de cette élection et ce même sans l’apport de Nadeau.

Géraud Félicité

Fort de France le 07 Décembre 2015

 

Charger d'autres écrits dans Politique

Un commentaire

  1. Leily HAUDEBERT

    7 décembre, 2015 à 22:10

    Je ne suis pas totalement d’accord avec ce raisonnement, car, qui nous dit que les 13 654 voix de Monplaisir vont rester intacts, ou augmenter…. Il faut compter avec tout le monde, si on veut gagner cette CTM, car des gens de droite qui n’aiment pas M-J ne vont pas voter du fait de cette alliance ; donc ce n’est pas que M. NADEAU a un petit score, qu’il faut faire sans lui ; vaut mieux ratisser large, car tous les électeurs de letchi, n’ont pas totalement voté (tenons compte des abstentionniste). Je n’y connais pas grand chose en politique, mais mon analyse me permet de dire faisons avec NADEAU que sans lui
    Donc, « mieux vaut deux qu’une »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Collectivité Unique : Conférence – Débat

Le débat bat son plein autour de la mise en place de la collectivité unique de Martinique.…