Accueil Politique Front commun de l’Education SMPE-CGTM – CSTM – FSU- SNETAA FO – UGTM – UNSA éducation – UPEM – FCPE

Front commun de l’Education SMPE-CGTM – CSTM – FSU- SNETAA FO – UGTM – UNSA éducation – UPEM – FCPE

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans un courrier du 06 août 2012, le Front commun de l’Education a demandé à Monsieur le Recteur la mise à disposition de documents de travail indispensables pour la préparation du G T (Groupe de Travail) du 23 août 2012, pour lequel les convocations ont été émises par ses services depuis début juillet.
Le Front commun de l’Education a pris connaissance de la réponse de monsieur le Recteur, par l’intermédiaire de son directeur du cabinet.

→ Il constate que :
La réponse apportée par le rectorat de Martinique est regrettable, car le Directeur de cabinet du recteur préconise un report du GT sous prétexte que, d’une part que le recteur ne serait pas disponible le 23 aout 2012, d’autre part que les services du rectorat n’auront pas le temps de nous fournir des documents qui normalement ont déjà servi de base pour l’établissement des listes de néo-titulaires et de stagiaires réaffectés en Martinique.

→ Il dénonce :
- A travers cette réponse, l’attitude du rectorat de la Martinique qui se moque, une fois de plus des syndicats, des associations de parents d’élèves, des néo titulaires, des stagiaires et des enseignants qui se sont déjà organisés pour participer à ce GT le 23 août 2012.

- Le report du GT qui permet au recteur de jouer la montre afin de pousser le front et le collectif des néo titulaires et des stagiaires dans leur dernier retranchement.

→ Il exige que :
– Les documents de travail réclamés soient remis au plus tard le 20 août 2012 aux organisations
syndicales qui siègent au GT du 23 août 2012.

– une solution rapide soit trouvée avant le 27 août 2012, pour satisfaire à toutes les revendications du
Front concernant les néo-titulaires et les stagiaires

→ Il maintient ses principales revendications et continue avec l’ensemble des élus et de la population
martiniquaise d’exiger:

- L’annulation de toutes les suppressions de postes.
- L’annulation de toutes les mutations forcées des stagiaires et des néo titulaires hors de la Martinique.
- La venue urgente d’une mission ministérielle pour que soit prise en compte la réalité du pays.

Charger d'autres écrits dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

CTM : POUR LA PREMIERE FOIS, EN FRANCE, L’ABSTENTION SERA SANCTIONNEE.

Empruntant à la réclame d’un célèbre canard, d’aucuns prétendent que la démocratie ne s’us…