Accueil Politique - Résultats des cantonales

- Résultats des cantonales

Cantons :

Fort-de-France 6 :
Électeurs inscrits : 8 968
Votants : 1 531 (soit 17,10 %)
Suffrages exprimés : 1 461
M. Alain LIMERY : 236 – 16,15%
M. Jean-Claude JABOL : 1 225 – 83,85% ELU

– Canton Schœlcher 2 :
Électeurs inscrits : 7 906
Votants : 2 054 (soit 26%)
Suffrages exprimés : 1 931
M. Fred DERNE : 1 353 – 70,10% ELU
M. Eric JULTAT : 578 – 29,93%

– Canton François 2 :

Électeurs inscrits : 7 399
Votants : 2 705 (36,60%)
Suffrages exprimés : 2 614
Mme Marie-Frantz TINOT : 1 390 – 53,18% ELU
M. Samuel TAVERNIER : 1 224 – 46,82%

– Canton Rivière Salée :

Électeurs inscrits : 8 966
Votants : 4 206 (46,90%)
Suffrages exprimés : 4 054
M.Vincent DUVILLE : 1 819 – 44,87%
Mme Sylvia SAITHSOOTHANE : 2 235 – 55,13% ELUE

Charger d'autres écrits dans Politique

5 Commentaires

  1. Kigi

    11 juin, 2010 à 22:47

    Il est reconnu que l’abstention à FDF est en grande partie due
    au fait que beaucoup d’habitants de FDF se rendent durant le
    week-end dans la commune dont ils sont originaires, où ils ont leurs parents. C’est encore plus vrai lorsqu’ils ont des enfants
    et qu’à FDF ils vivent en appartement. Retrouver la maison familiale à la campagne ou à la mer, est très important pour ces
    personnes, cela se comprend.
    Ajoutez à cela les personnes qui possèdent une résidence secondaire.
    Ajoutez aussi les gens qui ont laissé FDF pour habiter ailleurs
    (parfois même ils sont en France), sans avoir procèdé à leur
    radiation des listes électorales de FDF. C’est un phénomène
    typique dans les grandes villes dont la population diminue.
    Mais les raisons citées ici ne concernent guère que FDF, et ne sont qu’une partie de l’explication du phénomène de l’abstention
    en général…

    Répondre

  2. Kigi

    8 juin, 2010 à 15:54

    Geraud
    Encore une série de flèches empoisonnées en appui à votre idole C.L., contre ce que vous persistez à appeler, faussement,  » notre parti » !
    Tout le monde sait que l’électorat ne
    s’est pas mobilisé tout simplement
    parceque chacun connaissait le résultat d’avance !!! La famille PPM dormait sur ses 2 oreilles. C’est tout !!!
    Mais la logique de votre « raisonnement » implique que ses adversaires « mimistes et sympathisants » sont vraiment nuls,
    puisque malgré leur présence
    massive sur le terrain, l’abstention
    les frappe au moins autant !
    Allons, allons, monsieur le soit disant partisan du PPM, essayez de nous sortir des arguments qui tiennent plus ou moins la route !
    Cessez d’avancer masqué, essayez aussi d’être un peu moins « mauvais perdant », c’est vraiment pas beau.

    Répondre

  3. zen

    8 juin, 2010 à 4:42

    Bravo à Sylvia Saïtsoothane et à André Lesueur.
    Ils ont remporté une victoire sur le MIM, le PPM, le Modem et les chapelles de droite qui souhaitaient secrètement la défaite de la candidate de Lesueur. Une femme compétente reconnue pour ses activités de proximité pénètre donc dans le paysage politique. Elle a emprunté la voie royale, celle du scrutin uninominal.

    Répondre

  4. Biwa

    7 juin, 2010 à 19:59

    Vu l’abstention, ce genre de scrutin devrait être tout simplement annulé…

    C’est scandaleux, non?

    Je n’ai jamais compris pourquoi Fort de France battait systématiquement tous les records d’abstention…

    Répondre

  5. Géraud

    7 juin, 2010 à 18:42

    Belle victoire de notre candidat Jean-Claude JABOL, royalement élu avec près de 84 % des suffrages exprimés.
    Homme de fidélité à notre parti, il saura trouver très vite ses marques dans l’hémicycle de l’hôtel du département aux côtés de nos autres camarades.
    La victoire aurait été plus belle encore si les électeurs s’étaient donné la peine de se déplacer.
    Leur refus de se rendre aux urnes au premier tour pouvait se comprendre avec les évènements que nous savons (fête des mères, communions, match…).
    Mais, le fort taux d’abstention qui se confirme au second tour, doit amener nos dirigeants et élus à identifier les raisons qui l’explique : lassitude, désintérêt pour le canton que traduit un turn over élevé des candidats progressistes, optimisme sur l’issue du scrutin, déception après promesses non tenues pour le canton, pessimisme devant les difficultés inextricables rencontrées sur le canton (toxicomanie, délinquance, désocialisation, insalubrité de l’habitat, taux de chômage élevé des jeunes, insuffisance d’infrastructures pour les jeunes…).
    Ce manque de mobilisation de l’électorat dans l’un de nos fiefs, préfigure t-il une baisse d’attractivité de notre parti ?
    Il importe de cerner les raisons de ce manque de mobilisation de l’électorat pour ne pas connaître des lendemains qui déchantent.

    Quand au maire du François, si l’opposition se présente unie face à lui aux prochaines municipales, il pourrait ne pas être reconduit à son poste de premier magistrat quand on voit que les résultats sont somme toute serrés sur ce canton alors qu’il était pourtant le conseiller général sortant, que la candidate élue est son 6è adjoint, déléguée à la culture et aux associations et qu’il s’est fortement investit durant cette campagne municipalisée par tous les protagonistes.
    Ne devrait-il pas passer la main avant 2014 à l’un de ses colistiers pour garder la commune dans le giron du MPF ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Communiqué plan corail

Dans le cadre du Plan corail mis en place par le gouvernement, les entreprises peuvent bén…