Accueil Politique - Communiqué du Groupe Patriote

- Communiqué du Groupe Patriote

danielmariesainte.jpgCOMMUNIQUE

Le groupe des Patriotes martiniquais et sympathisants prend acte que le nouveau Président élu du Conseil Régional de Martinique a annoncé sa volonté d’ouverture, mais constate que ses actes ne traduisent pas ce discours.   

En effet, alors qu’il avait été convenu lors d’une réunion de travail entre les groupes politiques antérieurement à la séance d’installation du 26 Mars 2010, que le groupe des Patriotes martiniquais et sympathisants détiendrait trois vices-présidences ainsi qu’un membre à la Commission permanente sur les quinze membres de cette Commission, le Président du Conseil Régional Serge LETCHIMY a, au cours de cette séance d’installation, annoncé, à la grande surprise des élus du groupe des Patriotes martiniquais et sympathisants, que leur groupe n’aurait qu’une vice-présidence et trois membres et que le vice-président de leur groupe ne serait que 11ème, soit immédiatement après tous les vice-présidents de la majorité.   

En outre, cette désignation ne respecte pas la représentation sur le plan électoral des groupes politiques au Conseil Régional, puisque les groupes de l’opposition ont chacun une vice-présidence malgré la différence de leur poids sur l’échiquier politique.   

Il faut rappeler que lors de la précédente mandature, le président du Conseil Régional Alfred MARIE-JEANNE a été un véritable démocrate dans les actes puisque sur les 13 membres que comprenait la commission permanente (le président et 12 vice-présidents), il avait attribué deux sièges à la liste « Convergences Martiniquaises Union de la Gauche » (respectivement la 5ème vice-présidence à Madeleine de GRANDMAISON et la 11ème vice-présidence à Danielle DEAU-SURIAM) et un siège à la liste « Forces Martiniquaises de Progrès » (10ème vice-présidence à Miguel LAVENTURE).   

Par ailleurs, lors de cette séance d’installation du 26 Mars 2010, la majorité a limité le temps de parole des membres de l’opposition, en exigeant qu’un seul élu par groupe politique fasse une déclaration après l’élection du Président pendant cinq minutes maximum.   

Force est de constater que le président Alfred MARIE-JEANNE, en véritable démocrate, n’a jamais empêché à quel que membre de l’opposition que ce soit de s’exprimer, ni n’a jamais limité le temps d’expression de l’opposition.   

La démocratie est une valeur qui se porte non pas uniquement dans les discours, mais qui doit trouver sa pleine expression dans les actes.                                                                                                 

Fort de France le 26 mars 2010                                                     

Pour le groupe des Patriotes martiniquais et sympathisants,

Daniel MARIE-SAINTE

Charger d'autres écrits dans Politique

17 Commentaires

  1. RARA

    30 mars, 2010 à 15:34

    Je trouve que DMS est culotté, il continue à croire que les Martiniquais sont des « tébès », il a parlé plus de cinq minutes, on avait d’ailleurs marre.Qu’il se taise à jamais!

    Au travail, vieux patriotes le temps est précieux.

    VIVE LETCHIMY, VIVE LE PPM ET VIVE LA NOUVELLE MARTINIQUE!

    Répondre

  2. Raphael Leplay

    29 mars, 2010 à 17:11

    Mais il veut quoi DMS ? Les élections sont terminées. Je crois que ceux qui se disent les patriotes gagneraient à se faire plus humbles après une telle déculottée et tous les scandales révélés à l’occasion de la campagne.. Un peu de dignité Marie Sainte!!!

    Répondre

  3. big bamboo

    29 mars, 2010 à 17:06

    Si Marie-Sainte n’est pas content, il peut faire comme son maître, dégager et laisser travailler celui que toute la Martinique a choisi pour mener le pays vers un vrai développement économique.

    Répondre

  4. déçudumim

    29 mars, 2010 à 17:01

    Il va falloir que Marie Sainte admette définitivement la défaite et qu’il arrête de nous bassiner avec les prétendues vertus d’Alfred Marie jeanne que le peuple a majoritairement vomi le 21 mars dernier.

    Répondre

  5. ravi

    29 mars, 2010 à 8:07

    « ET faites attention car Francis Carole ayant beaucoup plus de charisme que vous DMS pourrait tenter de reprendre la main sur les patriotes. Attention à l’implosion qui ne saurait tarder. La mèche est allumé lentement mais surement. Et cela grâce à vous où à votre maitre AMJ. »

    Entierement d’accord et aidé en cela par Louis BOUTRIN car ils ont tous les 2, ces comperes, piqués des sièges des membres du MIM et du CNCP.Ils devraient laisser leur place à MONDESIR, RAPON, SOUMBO, MICHALON.

    Répondre

  6. ESPARTERO Jacky

    29 mars, 2010 à 7:08

    Monsieur Marie-Sainte nous prend pour des  »Tèbè » lorsqu’il parle de démocrate en faisant référence à Alfred Marie-Jeanne; il semble oublier que ce dernier a renié sa parole après le vote du 10 janvier dernier.

    Je prends un réel plaisir à chaque fois qu’un indépendantiste prononce le mot Démocratie; Ce mot sortant de leur bouche, doit leur demander un effort peu commun; on peu tout de même leur reconnaître cet exercice éminemment courageux.

    Répondre

  7. georges glondu

    28 mars, 2010 à 21:45

    Ce serait naïf de croire que les patriotes aideront SL dans la gestion de la région. or un vice-président, qui reçoit un rémunération supérieure à celle d’un simple conseiller, doit impulser une dynamique dans la gestion de sa (ses) commission(s).
    par conséquent, un vice-président pour les patriotes, c’est déjà un de trop, mais soyons démocrate, acceptons le, et observons l’action de ce vice-président, et souhaitons nous être trompé sur son compte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Stopper la montée de l’insignifiance

Ce qui caractérise le monde contemporain ce sont, bien sûr, les crises, les contradictions…