Accueil Politique Evolution institutionnelle - Yves Léopold Monthieux : mise au point du duel Marie-Jeanne Letchimy

- Yves Léopold Monthieux : mise au point du duel Marie-Jeanne Letchimy

16
0
73

Logo politiques publiques 

Suite à quelques réactions dans son article sur  sur le site http://www.politiques-publiques.net/Le-duel-Marie-Jeanne-Letchimy-n.html Yves léopold Monthieux fait une mise au point

J’observe beaucoup d’énervement dans les réactions à cet article. Je n’en avais pas enregistré autant dans le précédent où l’on voyait plutôt de ma part sérieux et objectivité. Il y a beaucoup d’hypocrisie à dire basta et à alimenter sous pseudos la polémique.

Je n’écris pas plus aujourd’hui à la gloire d’AMJ que j’écrivais hier à celle de SL. Pas plus que le thermomètre ne fait pas monter la fièvre, ce n’est pas la relation de ce qui existe qui crée cet existant, de même que l’ignorer ne l’efface pas. Ce n’est pas parce que j’ai écrit que le succès probable de Marie-Jeanne aux législatives de 2012 pourrait le mettre en bonne position électorale en 2014 qu’on doit me reconnaître un parti pris pro-AMJ. L’avenir peut me donner tort – je ne serais pas le premier – mais ma conclusion est celle d’une analyse et pas simplement une parole inutile lancée autour d’un verre de rhum vieux ou machinalement balancée sur un clavier. Et sous un pseudo…

Je crois sincèrement que Serge Letchimy, que j’estime en ce moment être le meilleur pour faire redémarrer la Martinique, devra affronter des choix très difficiles en 2014 et peut-être dès 1012. Il ne sera peut-être jamais président de la collectivité unique. Ce n’est pas un souhait mais une forte probabilité. D’ailleurs il ne paraît pas cacher sa préférence pour un retour à la magistrature foyalaise. Pour ma part il ne pourra pas s’absenter 10 ans de la maire, puis y revenir. Ce ne sera pas une petite affaire de lancer la machine de l’emploi. Il n’y a pratiquement aucun projet important en instance : les architectes n’ont pas travaillé en 2009 de sorte que les décisions qui seront prises demain ne pourront pas – vu la longueur des procédures – voir leur aboutissement avant 2 ans. Je suis convaincu que SL a bonne conscience des difficultés qui l’attendent. Et qu’entre les chants des pleureuses qui se répandent ici ou là et un propos circonstancié il sait faire la différence.

Par ailleurs, comment peut-on se gaver des analyses et prospectives politiques faites autour de Sarkozy, Villepin, Royal, Bayrou, Aubry et autres leaders nationaux, être très disert sur Jego ou Penchard et n’accepter qu’on ne parle de la politique locale que pour encenser les uns et démolir les autres, suivant le bord où l’on se trouve ? Je n’ai pas d’ennemi ni dans la vie ni en politique et je m’efforce de ne démolir ni les uns ni les autres. Cependant j’essaie de mettre en application l’idée universellement admise qu’il n’y a pas de démocratie sans débat.

C’est prévu, je proposerai prochainement à Politiques-Publiques un essai sur la droite. Ce ne sera ni de la délation ni de la complaisance. Je crois pouvoir apporter des éléments objectifs de débat sur la troisième force politique de la Martinique.

YLM

  • yanick lahens

    Bain de lune

    Yannick LAHENS -  Ed. WESPIESER – Prix Femina 2014- Un matin, au lendemain d’une violente …
  • assemblée nationale

    Nou pé ké moli

    A ces gens qui nous traquent, nous citoyens sur les réseaux sociaux, pour déduire nos reve…
  • caddies-pleins-via-amitie2012-wordpress-com

    Ou ni an servo ou ni an lespwi pwen konsians

    Les temps que nous vivons en ce moment expriment, au-delà de l’exigence de Justice, le bes…
Charger d'autres articles liés
  • yanick lahens

    Bain de lune

    Yannick LAHENS -  Ed. WESPIESER – Prix Femina 2014- Un matin, au lendemain d’une violente …
  • assemblée nationale

    Nou pé ké moli

    A ces gens qui nous traquent, nous citoyens sur les réseaux sociaux, pour déduire nos reve…
  • caddies-pleins-via-amitie2012-wordpress-com

    Ou ni an servo ou ni an lespwi pwen konsians

    Les temps que nous vivons en ce moment expriment, au-delà de l’exigence de Justice, le bes…
Charger d'autres écrits par evolutionmartinique
Charger d'autres écrits dans Evolution institutionnelle

16 Commentaires

  1. georges glondu

    27 mars, 2010 à 7:48

    Ce serait une erreur fondamentale de débutant, que de raccoucir ce mandat à deux ans, car SL se rendra compte très vite que l’état dans lequel les indépendandistes ont laissé la région nécessite déjà au moins deux ans pour relancer la machine économique, pour un début de résultat à partir de la troisième année.
    Par conséquent, si une élection de la collectivité unique avait lieu dans deux les 2 ans, les Martiniquais n’auront pas vu grand chose des promesses de SL, et les indépendantistes reviendraient en force avec la mauvaise foi qui les caractérise pour affirmer qu’aucune des promesses faites n’a été tenue.
    Par ailleurs, j’ai entendu la droite dire qu’il faudrait installer cette CU dans les 2 ans, voire dans les 18 mois, je comprends pourquoi elle est dans cet état, car une telle stratégie relève de l’amateurisme politique, or pour combattre les indépendantistes, l’amateurisme est à bannir à tout jamais.

    Répondre

  2. Moïse

    26 mars, 2010 à 18:59

    « une mandature courte voire très courte ». Hé! Hé! Hé! Incorrigible Géraud ! Tout en finesse, hein !

    Répondre

  3. Géraud

    26 mars, 2010 à 18:41

    Ylm, votre analyse est pertinente car elle s’appuie sur des paramètres incontestables.
    Il est regrettable que nos compatriotes fustigent avec promptitude les analyses qui n’encensent pas leur homme politique préféré.
    Nos compatriotes gagneraient à se départir, le temps de l’appropriation d’une analyse, de leur fanatisme politique pour porter un jugement objectif sur celle-ci, d’autant qu’elle est sertie d’une certaine prudence puisque l’emploie du conditionnel est constant.
    La Martinique peut s’enorgueillir de compter parmi ses fils un Martiniquais qui produit une analyse étayée même si elle peut décevoir certains internautes.
    Bien qu’étant membre du PPM, on ne peut qu’acquiescer à cette analyse qui ne veut en aucun cas, porter atteinte à la crédibilité de Serge LETCHIMY qui ne pourrait que reconnaître que la tâche ne sera pas facile d’autant qu’elle s’inscrira dans une mandature courte voire très courte et est assujettie au respect d’engagements financiers déjà pris par l’ancienne équipe.
    Merci Ylm pour votre contribution impartiale et fondée qui rend service quoi que puisse en dire certains.
    Continuez à nourrir nos réflexions de vos analyses.

    Répondre

  4. Roby

    26 mars, 2010 à 17:24

    CHAPEAU BAS DEVANT YLM !!
    C’est le seul qui ferraille à droite contre la pensée unique, contre l’embrigadement idéologique que le peuple vient de rejeter magistralement, contre les traitrises de certaines gens de droite.
    Il tient une chronique permanente de la vie politique dont la pertinence et le niveau sont incomparables. Son livre « CONTRE CHRONIQUES DE LA VIE POLITIQUE MARTINIQUAISE » a pris dans l’histoire de ce pays une place originale et sans concurrence (même si les « bienpensants » l’ont boycotté).
    Que ceux qui ne sont pas d’accord avec ses analyses le disent avec les idées qui convainquent et avec les mots qui forcent le respect.

    Répondre

  5. Moïse

    26 mars, 2010 à 10:37

    YLM, « aucune critique n’est faite sur le fond » parce que vos analyses confrontées aux notres puis à celles d’autres permettent à certains d’entre nous d’élaborer une synthèse. Et vous êtes incontestablement une excellente source de données, ne sacrifiez donc pas le fond au bénéfice de la forme pour répondre à des critiques infondées et superficielles, laissez-nous nous en charger. Vous ne pouvez être juge et partie, arbitre et joueur en même temps.

    Répondre

  6. Moïse

    25 mars, 2010 à 21:33

    Hommenoir, vous avez de nouveau omis de prendre votre traitement, voilà que vous nous faites une rechute, allez soyez raisonnable !

    Répondre

  7. ylm

    25 mars, 2010 à 21:20

    J’observe qu’on me reproche la forme. C’est justifié. J’ai succombé à la riposte à des accusations qui m’ont paru exagérées. Je souhaite n’avoir blessé personne. J’observe néanmoins qu’aucune critique n’est faite sur le fond. Mais ça viendra sans doute.

    Répondre

  8. hommenoir

    25 mars, 2010 à 21:19

    le ponfitiant Moise a parlé…
    il respire la bienséance et suinte la connaissance…
    il n’y a que sa parole qui compte…c’est moi je…moi je sais tout
    moi je connais tout
    moi j’ai tout compris…
    assez la !!!!
    allez coucher bande de « spécialistes » a la manque et en manque de reconnaissance…
    heureusement que ces sites existent pour vous donner de la contenance dans votre pitoyable petite vie…
    allez moise…a quand un miracle?
    oui un miracle ce serait que tu disparaisse d’un coup de baguette magique…

    Répondre

  9. Moïse

    25 mars, 2010 à 19:25

    « ma conclusion est celle d’une analyse et pas simplement une parole inutile lancée autour d’un verre de rhum vieux ou machinalement balancée sur un clavier »
    Vous semblez partager avec d’autres un certain mépris pour vos concitoyens. Avez-vous fréquenté la même école, ou est-ce une nouvelle mode sous les tropiques ?

    Répondre

  10. Moïse

    25 mars, 2010 à 19:16

    C’est tout de même un peu étrange de publier sur un blogue et de s’étonner que les commentaires se fassent sous couvert de pseudo. Ne connaissiez-vous pas la règle ? En quoi les pseudos vous dérangent-ils ? Vous êtes un homme public ! Je me permets de vous faire remarquer qu’un pseudo n’est pas moins anonyme que la voix dans l’urne d’un électeur. Qu’est-ce qui vous oblige d’ailleurs à continuer ? Ne tirez-vous pas un quelconque avantage à sonder sur les blogues l’opinion d’électeurs potentiels ?
    J’apprécie en général vos interventions, mais là vous me décevez !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Les tenants de l’autonomie cultivent la haine et la discrimination

  Les tenants de l’autonomie cultivent la haine et la discrimination On peut être pour l’a…