- Yves Léopold Monthieux : mise au point du duel Marie-Jeanne Letchimy

Logo politiques publiques 

Suite à quelques réactions dans son article sur  sur le site http://www.politiques-publiques.net/Le-duel-Marie-Jeanne-Letchimy-n.html Yves léopold Monthieux fait une mise au point

J’observe beaucoup d’énervement dans les réactions à cet article. Je n’en avais pas enregistré autant dans le précédent où l’on voyait plutôt de ma part sérieux et objectivité. Il y a beaucoup d’hypocrisie à dire basta et à alimenter sous pseudos la polémique.

Je n’écris pas plus aujourd’hui à la gloire d’AMJ que j’écrivais hier à celle de SL. Pas plus que le thermomètre ne fait pas monter la fièvre, ce n’est pas la relation de ce qui existe qui crée cet existant, de même que l’ignorer ne l’efface pas. Ce n’est pas parce que j’ai écrit que le succès probable de Marie-Jeanne aux législatives de 2012 pourrait le mettre en bonne position électorale en 2014 qu’on doit me reconnaître un parti pris pro-AMJ. L’avenir peut me donner tort – je ne serais pas le premier – mais ma conclusion est celle d’une analyse et pas simplement une parole inutile lancée autour d’un verre de rhum vieux ou machinalement balancée sur un clavier. Et sous un pseudo…

Je crois sincèrement que Serge Letchimy, que j’estime en ce moment être le meilleur pour faire redémarrer la Martinique, devra affronter des choix très difficiles en 2014 et peut-être dès 1012. Il ne sera peut-être jamais président de la collectivité unique. Ce n’est pas un souhait mais une forte probabilité. D’ailleurs il ne paraît pas cacher sa préférence pour un retour à la magistrature foyalaise. Pour ma part il ne pourra pas s’absenter 10 ans de la maire, puis y revenir. Ce ne sera pas une petite affaire de lancer la machine de l’emploi. Il n’y a pratiquement aucun projet important en instance : les architectes n’ont pas travaillé en 2009 de sorte que les décisions qui seront prises demain ne pourront pas – vu la longueur des procédures – voir leur aboutissement avant 2 ans. Je suis convaincu que SL a bonne conscience des difficultés qui l’attendent. Et qu’entre les chants des pleureuses qui se répandent ici ou là et un propos circonstancié il sait faire la différence.

Par ailleurs, comment peut-on se gaver des analyses et prospectives politiques faites autour de Sarkozy, Villepin, Royal, Bayrou, Aubry et autres leaders nationaux, être très disert sur Jego ou Penchard et n’accepter qu’on ne parle de la politique locale que pour encenser les uns et démolir les autres, suivant le bord où l’on se trouve ? Je n’ai pas d’ennemi ni dans la vie ni en politique et je m’efforce de ne démolir ni les uns ni les autres. Cependant j’essaie de mettre en application l’idée universellement admise qu’il n’y a pas de démocratie sans débat.

C’est prévu, je proposerai prochainement à Politiques-Publiques un essai sur la droite. Ce ne sera ni de la délation ni de la complaisance. Je crois pouvoir apporter des éléments objectifs de débat sur la troisième force politique de la Martinique.

YLM

À propos de evolutionmartinique

Ce blog résulte d’une volonté partagée de ses auteurs d’informer le plus objectivement possible ses lecteurs sans concession, sans langue de bois, sans assujettissement politiques, sans tabou en portant un regard critique et constructif sur notre société, ceux qui la dirigent ou qui font son actualité. Nos principes découlent des valeurs qui nous animent : Ouverture : Indépendance : Liberté : Tolérance et Respect : Le contenu reflète les idées de leurs auteurs dans le respect de chacun, mais aussi de la loi, Une condition impérative s’applique à tous, c’est de de respecter les règles élémentaires de la civilité : les propos injurieux ou outranciers sont évidemment à proscrire. Un modérateur sera chargé de veiller à ce principe incontournable.

Voir tous les articles de evolutionmartinique

16 Réponses à “- Yves Léopold Monthieux : mise au point du duel Marie-Jeanne Letchimy”

  1. hasneverbeen Dit :

    M.Glondu,

    Le fait de décliner votre identité ne vous rend pas plus crédible, plus honnête ou plus intelligent que la majorité des internautes de la planète web. Vous donnez votre nom, libre à vous, mais ne venez pas vous plaindre de l’anonymat que la majorité des utilisateurs du web choisissent pour échanger des points de vue.

    Répondre

  2. georges glondu Dit :

    pour ce qui concerne V.LUREL, allez voir tout ce qu’il a mis en place pour combattre la crise et assurer la relance économique de la guadeloupe, et vous verrez qu’il n’y a pas photo entre lui et AMJ, mais lorsqu’on est aveugle, peut on voir…

    Répondre

  3. georges glondu Dit :

    pour zebra et hasneverbeen,
    comme vous l’avez constaté, je n’hésite pas a assumer mes écrits, puisque je me présente sous mon vrai nom. on peut utiliser un pseudo, et assumer en apportant des informations instructives afin de faire avancer le débat, tel que Moïse et d’autres, mais on peut aussi utiliser le pseudo pour insulter, désinformer, dénigrer…tels que vous deux ou hommmenoir, et là c’est plus par lacheté qu’autre chose.
    pour ce qui concerne la désinformation, zebra m’a qualifié de socialiste du double non. j’ai du mal à comprendre, et si c’est par rapport à ma position lors des consultations des 10 et 24 janvier,cette « appellation » est totalement fausse. j’ai par ailleurs eu à m’exprimer sur ce même site, et je pense avoir été suffisamment clair là-dessus,mais enfin…, je suis déjà habitué avec les mimistes, et ce genre d’info, plus précisément de désinformation ne m’étonne guère, tant vous êtes repérable de loin, de très loin même.

    Répondre

  4. hasneverbeen Dit :

    M. Glondu,

    Vous avez la mémoire courte. Doit-on vous rappeler constamment les échecs du PPM à la Région ? D’autre part, je trouve que vous manifestez plus de zèle, vous socialiste que les progressistes eux-mêmes. Tout cela pour mettre la crise actuelle sur le dos d’Alfred Marie-Jeanne. On aurait pu faire les mêmes reproches à Victorin Lurel qui lui a été réélu au 1er tour.

    Répondre

  5. zebra Dit :

    A Georges,
    L’hospice qui se moque l’hôpital.
    Il est assez délicieux de recevoir une leçon de professionnalisme politique de la part d’un socialiste du double NON dont le parti est en train de disparaître avec sa bénédiction dans un ensemble d’où l’on peut entendre par exemple, de la part d’un élu qui ne sera pas désavoué, que le véritable objectif n’est pas le développement mais la souveraineté de la Martinique.
    Cet élu indépendantiste n’est pas désavoué par son Président ni par aucun co-listier socialiste ou autre. Ce que ces derniers condamnent avec force, venant du MIM, ils l’acceptent de gré ou contraint sur les bancs où ils siègent. Ils n’ont pas fini d’avaler la couleuvre Chauvet qui avait été maintenue au silence et à l’ombre pendant la campagne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus