Accueil Politique Evolution institutionnelle - Justin Pamphile : Droit de réponse

- Justin Pamphile : Droit de réponse

0
267

justinpamphile.jpgJe vous prie de trouver ci joint ma réponse quant aux allégations de Mr Marguerite sur sa prétendue agression.

Mr Pascal MARGUERITE est un agent rattaché au Cabinet du Président du Conseil Général. Il s’autorise, par ce genre de propos, je le cite : « assez content d’avoir vu Letchimy se ridiculiser ce soir sur RFO en parlant de démocratie, de presse… Il n’a vraiment rien à dire! Quant à Pamphile, Clémenté et Dullys, ils lui ont fait pitié… Se prostituer pour un plat de lentilles! C’est vraiment médiocre… Et la digestion risque d’être mauvaise! » à porter atteinte à l’honneur et à la dignité des élus Martiniquais.

Je rappelle que ces hommes et ces femmes élus ont été choisis par le peuple martiniquais pour assumer les plus hautes responsabilités et pour les représenter dans les différentes instances du Pays.

Si l’échange a été houleux, il est lié au fait que de tels propos sont inacceptables dans notre pays par une personne elle-même censée servir les élus martiniquais. Je n’ai nullement porté atteinte à l’intégrité physique de Mr Pascal MARGUERITE. Contrairement a ce qui a été annoncé dans la presse.

 

Insulter un élu c’est insulter les martiniquais.

Dignité et respect pour les serviteurs du peuple Martiniquais.

Engagé depuis plus de 10 ans en politique, je n’ai  jamais entendu, ni lu un tel niveau de mépris envers moi et encore moins envers d’autres élus. Une campagne électorale ne peut pas tout justifier.

Je dénonce, le mépris et le dédain des propos de cet administratif qui est en poste au sein de l’institution, qui devrait respecter cette obligation de réserve indispensable pour la continuité du service public. Son comportement et ses propos honteux le disqualifient durablement au sein de l’administration du Conseil Général, d’autant qu’il est coutumier du fait.

Il est fondamental d’observer cette obligation de respect pour tous ceux qui s’impliquent dans la vie sociale, culturelle, syndicale et politique dans le pays Martinique et d’autant plus s’ils disposent d’un mandat du peuple.

L’inverse est le signe du plus grand mépris pour ceux et celles qui s’investissent surtout quand on connaît la charge de travail que cela représente.

Les élus méritent un minimum de respect dans ce pays, et en tant qu’administratif du Conseil général, ses écrits sont inadmissibles et  inacceptables.

Je demande par conséquent au Président du Conseil Général de demander à l’ensemble des agents de la Collectivité de respecter le débat démocratique qui s’installe quand bien même il va à l’encontre de ses positions, et de rappeler a l’ordre certains collaborateurs zélés.

Je souhaite que ce débat s’élève, non empreint d’insultes et d’injures voire, pire de violences, vis-à-vis des élus martiniquais.

Aujourd’hui, n’en déplaise a certains, j’assume tous les choix que je fais et j’invite encore l’ensemble des martiniquais à en faire autant.

Justin PAMPHILE

Maire et Conseiller General du Lorrain

Charger d'autres écrits dans Evolution institutionnelle

17 Commentaires

  1. hommenoir

    9 mars, 2010 à 21:45

    il y a un silence complice de la classe politique tout bord confondu sur le comportement inadmissible de ce maire…transfuge du rdm et qui s’est laissé aller au gré du selon le vent latché poul penché…
    ça a piaillé outrageusement comme des malfinis annonçant un mauvais temps quand cayol a dérapé d’une manière pas catholique et là silence rien…
    on entendrait un colibri voler…

    Répondre

  2. vanda

    9 mars, 2010 à 14:32

    C’est inadmissible et pour l’ELU ( qu’il cherche bien le sens de ce mot !!!! et pour l’administratif !!
    Sanctionnez les 2 !!!
    Moun pa ka bokanté pawol’ pou cou !!!

    Répondre

  3. Zig972

    3 mars, 2010 à 22:37

    Moïse ce n’est pas à vous que s’adressaientt mes propos, mais bien à quelqu’un qui ramène tout au PPM.

    Répondre

  4. Moïse

    3 mars, 2010 à 17:28

    Zig972, je parle de Justin PAMPHILE, pas du PPM, ce n’est pas le PPM qui dit « “Insulter un élu c’est insulter les martiniquais.Dignité et respect pour les serviteurs du peuple Martiniquais.” Désolé mais cette phrase me donne des démangeaisons. Un élu qui parle comme ça, est a éliminer politiquement, peu importe son parti, on s’en fout complètement. En 2010 ces propos sont intolérables, et ne doivent pas être tolérés. Pour ce qui est du PPM, en tant que socialiste j’appelle à voter PPM. Je ne vais pas m’étendre davantage sur le sujet, mais je n’en pense pas moins…

    Répondre

  5. Zig972

    3 mars, 2010 à 14:41

    Entendu sur RFO à 13h:  » M Marguerite n’a jusqu’ici pas porté plainte comme on le dit « .
    Pas de trace de l’agression, non plus.
    C’est paroles contre paroles et d’autres qui soufflent et qui naturellement veulent atteindre le PPM. Leur seule cible.

    Il me semble que c’est plus un différent entre un employé du Conseil général proche de Lise, donc un différent entre le RDM et d’un ex-ami du RDM. Le RDM ne supporterait-il pas que ses alliés d’hier aillent voir ailleurs?
    Son stage ne l’aurait-il pas fait d’abord au RDM ??????
    Ce ne seraient pas plutôt les méthodes du RDM ??????????
    Vous voyez, je peux raconter autant de conneries, en suivant vos stages à vous et vos méthodes.

    J’imagine la tête des chomeurs de longue durée, des chefs de petites entreprises,…… qui lisent NOS commentaires.

    Répondre

  6. Eric LAVERNE

    3 mars, 2010 à 10:18

    Chers amis d’EVOLUTION Martinique, j’ai bien vu sur votre site le droit de réponse de Pamphile alors que je ne trouve pas l’article relatif à l’agression initiale ni même trace de la plainte déposée par la personne molestée par Pamphile.
    J’ai du mal regarder, car il serai surprenant que vous ne laissiez passer que l’avis de l’agresseur sans faire état des faits initiaux et sans condamner ce comportement d’un élu qui se doit d’être un exemple.
    Petite précision utile, il y avait des témoins et il l’a bien frappé. Donc en plus il ment. (je suis responsable de cette affiemation- mwen doubout dèyè sa mwen ka matjé).
    Pamphile a fait un stage accéléré des méthodes PPM ?

    Répondre

  7. Moïse

    3 mars, 2010 à 4:36

    Devinez un peu de qui est cette phrase: » L’homme politique doit savoir poser son action, observer, analyser, échanger, discuter. »
    Réponse: Le même Justin PAMPHYLE lors d’un entretien avec Gabriel Gallion pour France-Antilles Martinique le 24.02.2010

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Avertissement des parlementaires sur les incidences juridiques, économiques et sociales d’un changement statutaire

La question du maintien de l’application des lois sociales en cas de changement de statut …