- Alfred Marie-Jeanne et Claude Lise – Une complicité grandissante ?

18 juillet 2009

Non classé

 

mariejeanneetclaudelise.bmp

Une complicité grandissante?

Extrait de l’émission le club ATV/RCI

Patrice Louis : Alfred Marie-Jeanne, J’ai eu Claude lise après le discours de Sarkozy et il dit qu’il faut qu’on aille au 74 avec une digue, comme-ci il se rendait compte qu’il y avait une inquiétude sourde.

Alfred Marie-Jeanne : Moi je ne suis pas dans l’état d’âme du président de la république, moi ce que je crois, pour rassurer tout le monde, on n’a pas besoin de digue pour faire quoi que ce soit, on met des digues là où il n’y a pas d’eau, on met des digues là où il n’y a pas encore de compétence, c‘est inadmissible ! Ça veut dire on met des digues et à l’intérieur de ces digues il n’y a rien du tout.

PL : C’est Claude lise qui dit ça !

AMJ : J’ai très bien compris! Et je vais répondre, je répète on met des digues là où il n’y a pas d’eau, on a vu des ponts construits en Martinique là où il n’y a pas de rivière, donc arrêtons, en attendant qu’une rivière passera par là, je dis que c’est ça qui est le ridicule, deuxièmement je répète, nous somme d’accord, il faut trouver un équilibre optimum entre le trop peu et le trop plein , je crois que c’est clair, c’est ce que nous avons fait. Il n’y a pas beaucoup de choses demandées.

On ignore la caraïbe. A un moment donné Césaire qu’on évoque aujourd’hui était méconnu dans son propre pays. Si on me dit après ça qu’on n’a pas compris qu’il faut mettre des digues, là ! je ne suis pas d’accord !

À propos de evolutionmartinique

Ce blog résulte d’une volonté partagée de ses auteurs d’informer le plus objectivement possible ses lecteurs sans concession, sans langue de bois, sans assujettissement politiques, sans tabou en portant un regard critique et constructif sur notre société, ceux qui la dirigent ou qui font son actualité. Nos principes découlent des valeurs qui nous animent : Ouverture : Indépendance : Liberté : Tolérance et Respect : Le contenu reflète les idées de leurs auteurs dans le respect de chacun, mais aussi de la loi, Une condition impérative s’applique à tous, c’est de de respecter les règles élémentaires de la civilité : les propos injurieux ou outranciers sont évidemment à proscrire. Un modérateur sera chargé de veiller à ce principe incontournable.

Voir tous les articles de evolutionmartinique

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus